Marilyn Manson, égérie de la campagne Saint Laurent

Marilyn Manson sera l’égérie Saint Laurent pour la collection prêt-à-porter masculin du printemps-été 2014. Le rockeur au look sombre, parfois efféminé, très souvent inquiétant, a confirmé l’information via son compte Twitter en postant ce qui semble être un premier cliché pour la marque française.

Marilyn Manson, égérie de Saint Laurent. Photo postée sur le compte tweeter du chanteur le 2 avril 2013
Marilyn Manson, égérie de Saint Laurent. Photo postée sur le compte tweeter du chanteur le 2 avril 2013
Sur cette photo en noir et blanc, cet artiste multi-casquettes, controversé, pose le visage diaphane, les yeux surlignés de noir, en blouson de rockeur de cuir noir. Une photo bien sage pour ce chanteur provocateur, qui a signé, entre autre, un album « Anti Christ Super Star (1996).
 
Des choix de campagnes de pub plus surprenants
Nommé en mars 2012 à la direction créative de Yves Saint-Laurent, Hedi Slimane a dans un premier temps rebaptisé les collections homme et femme, jusque-là vendues sous la marque "Yves Saint-Laurent", du nom de "Saint-Laurent Paris".
 
Autre choix affirmé, l’actuelle campagne printemps-été 2013 pour l’homme incarnée par une femme. Réalisée à Los Angeles et shootée par le créateur, elle met en scène le mannequin hollandais et androgyne Saskia de Brauw.
Saskia de Brauw pour la campagne masculine printemps-été 2013 Saint Laurent 
Saskia de Brauw pour la campagne masculine printemps-été 2013 Saint Laurent  (Hedi Slimane pour Saint Laurent )
Pour la saison printemps-été 2014, ce sera l’ex-mari de Dita Von Teese, l’artiste controversé Marilyn Manson qui incarnera la nouvelle image masculine de Saint Laurent.
Après une 1ère collection hommage, Hedi Slimane s'affirme 
Pour sa première collection féminine pour Saint Laurent (le printemps-été 2013), il avait été reproché à Hedi Slimane d'avoir simplement rendu un hommage au couturier décédé en 2008 sans y avoir ajouté sa signature. Le créateur s’est depuis affirmé.
En janvier 2013, le styliste français d'origine tunisienne par son père et italienne par sa mère a présenté une collection grunge lors du défilé masculin présentant l’automne-hiver 2013-2014. En février, il a continué sur cette lancée pour la femme. Si les codes Saint Laurent ne sautaient vraiment pas aux yeux, ils étaient néanmoins présents : un noeud que l'on retrouve dans plusieurs silhouettes, des vestes façon smoking et la robe Mondrian, portant les formes géométriques de l'artiste, réinterprétée, en version cuir.