L'homme Smalto, version hiver 2013, se décline en 5 tableaux

J'apprécie la présentation sur RDV. Cette formule -moins onéreuse que le défilé- permet aux journalistes et acheteurs, de voir de près, de toucher les matières, de découvrir les détails et les finitions... voire souvent d'échanger avec le créateur. C'est aussi une pause bienvenue dans le rythme délirant de la journée. L'homme Smalto raconte une histoire en 5 tableaux ! Les voici.

PATRICK KOVARIK / AFP
15
Youn Chong Bak donne au travers de 5 tableaux une lecture des codes tailleurs de la maison Smalto. Dans le club, l'élégance subtile et discrète se reconnait aux détails invisbles : une ligne ajustée qui souligne le buste par exemple. PATRICK KOVARIK / AFP
25
Elégance extrême de rigueur et donc le plus souvent smokiing impeccable... nous sommes au casino.PATRICK KOVARIK / AFP
35
Ici la rigueur du rasage en écho à la rigueur du tailleur qui se doit lui aussi d'être précis.PATRICK KOVARIK / AFP
45
Enveloppé d'un gilet généreux et de la chaleur du feu de bois, l'homme Smalto profite de sa maison de campagne avec ses amis. Les tissus sont subtilement mixés jusqu'aux couleurs et motifs. On note des détails bi-matière comme des revers en velours palatine. PATRICK KOVARIK / AFP
55
Sublimer les cuirs comme le tailleur sublime les tissus. PATRICK KOVARIK / AFP