L'énergique et colorée Paris Fashion Week, en images

Après 9 jours de défilés du 29 septembre au 7 octobre, que faut-il retenir de la Paris Fashion Week pour laquelle la Tour Eiffel a brillé chaque soir ? Voici des couleurs franches, des imprimés foisonnants, des matières light et travaillées, des plissés, de la lingerie qui se montre, du sportswear revu version chic, des tenues pour la night urbaine... Un été 2016 dynamique à l'horizon !

PATRICK KOVARIK / AFP
118
BERTRAND GUAY / AFP
218
Robes longues à volants, blanches et couleur chair : les silhouettes sont victoriennes. Sarah Burton a l'esprit romantique : robes brodées de fleurs, de dentelles, de  plumes et vestes longues. Côté bijoux, de longues boucles d'oreille et des chaînes argentées enlaçant le corps complètent la silhouette, pour une touche gothique. La maison Alexander  McQueen a ouvert mi-septembre rue Saint-Honoré sa première boutique à Paris, qui est la plus spacieuse de son réseau mondial de 58 magasins. Cet écrin luxueux et contemporain, aux murs d'onyx blanc et au sol noir, ne révèle le côté subversif de la marque que dans les détails, comme les patères en gargouilles, les poignées de porte en forme de mille-pattes ou le discret motif tête de mort d'un papier peint. FRANCOIS GUILLOT / AFP
318
Chez Sonia Rykiel, la collection se tourne vers les oiseaux de nuit qui commencent à vivre lorsque le soleil se couche. Julie de Libran a imaginé une garde-robe aux lignes ultra fluides. Les robes sont en popeline, en soie ou en peau. Droites et plissées, elles  laissent une épaule nue ou bien les deux. Les pulls, à mailles larges, se portent sur des jupes courtes ou longues, sandales aux pieds. La fourrure se décline en étoles camouflage ou jaune citron.         FRANCOIS GUILLOT / AFP
418
MIGUEL MEDINA / AFP
518
Du côté de Paco Rabanne, le sportswear se mêle à la lingerie, comme sur une  petite robe à bretelles en éponge, avec des sortes de jarretelles, évoquant  aussi un maillot de bain des fifties, ou un short cycliste porté avec un bustier. Dans le vestiaire, de larges pantalons de survêtement à bandes latérales, aux poches zippées. Le look motard aussi inspire des tops ou des petites robes en cuir. Et avec ses robes dorées scintillantes, Julien Dossena donne une version plus fluide et légère de la robe métallique emblématique de la marque. Arrivé en 2013, le Français a su apporter un nouveau souffle à la griffe fondée dans les années 1960. La marque, appartenant au groupe catalan Puig, s'apprête d'ailleurs à rouvrir une boutique à Paris en janvier 2016.FRANCOIS GUILLOT / AFP
618
Variée, la collection proposée par Alber Elbaz va du sobre pantalon noir/chemisier blanc à de longues robes drapées, en passant par des petites robes en paillettes. Rompant avec la simplicité des premières silhouettes, les dernières se parent de gros imprimés de chaussures à talons hauts, ou de sacs. La marque s'affiche: "Lanvin Paris" s'écrit en lettres capitales sur un manteau, des imprimés de bouteilles de parfum Arpège se répètent sur une veste ample. Le tout accompagné de noeuds et volants.  MIGUEL MEDINA / AFP
718
BERTRAND GUAY / AFP
818
PATRICK KOVARIK / AFP
918
PATRICK KOVARIK / AFP
1018
BERTRAND GUAY / AFP
1118
La collection Kenzo du duo créatif Carol Lim - Humberto Leon est pleine de dynamisme, avec des couleurs éclatantes, des mélis-mélos d'imprimés, et des maillots de bain portés comme des sous-vêtements sous un top sans manche et une jupe taille basse. Des petits sacs aux formes géométriques s'attachent à la  ceinture. La palette, jaune moutarde, bleu Klein, rouge, blanc, noir, donne lieu à  des mélanges graphiques, des imprimés aux motifs de chevrons ou pied-de-poule. Les chevrons donnent aussi leur forme aux jupes, taillées en pointe devant.  PATRICK KOVARIK / AFP
1218
Junya Watanabe pap féminin pe 2016, à ParisBERTRAND GUAY / AFP
1318
Chez Vivienne Westwood, les modèles évoquent la prospérité de Venise et sa richesse culturelle, avec la touche punk caractéristique de la maison. "Mais évidemment, avec le changement climatique, Venise disparaîtra", a averti! l'ancienne reine du mouvement punk. La militante anti-austérité a appelé à une "marche populaire pour le climat, la justice et les emplois" le 29 novembre à Londres alors que débute le 30 novembre la Conférence sur le climat à Paris. "Nous devons nous intéresser à la culture, a poursuivi Vivienne Westwood. "Il faut aller dans les musées, regarder les  peintures, lire des livres", a-t-elle exhorté. Mais comment concilier ces engagements écologiques avec la mode ? "Je dis toujours, achetez moins, choisissez bien, faites durer", répond la créatrice.PATRICK KOVARIK / AFP
1418
Raf Simons propose une collection Christian Dior tout en délicatesse et transparences. "Je voulais que la collection dégage une certaine pureté", explique-t-il. "Une collection simplifiée à l'extrême, focalisée  sur une seule ligne directrice qui exprimerait l'idée même de la féminité, de la fragilité et de la sensibilité sans pour autant sacrifier la force et  l'effet", poursuit le directeur artistique. La lingerie est très présente avec des petits hauts  blancs sans manche festonnés et shorts assortis en coton, portés sous une courte jupe plissée, sous la fameuse veste de tailleur Bar emblématique ou sous une parka en satin. FRANCOIS GUILLOT / AFP
1518
PATRICK KOVARIK / AFP
1618
MIGUEL MEDINA / AFP
1718
FRANCOIS GUILLOT / AFP
1818
MIGUEL MEDINA / AFP