Cet article date de plus de six ans.

Julian Assange, mannequin à la Fashion Week de Londres ?

Le créateur Ben Westwood installera son podium à l'ambassade d'Equateur, où le fondateur de WikiLeaks s'est réfugié depuis deux ans.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Julian Assange quitte la Cour suprême britannique, le 2 février 2012, à Londres. (LUKE MACGREGOR / REUTERS )

Il a déjà été animateur télé, candidat à une élection en Australie. Et bientôt mannequin ? Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres depuis deux ans pour éviter une extradition vers la Suède où il est poursuivi pour viols et agressions sexuelles, est invité à défiler lors de la Fashion Week, annonce The Independent (en anglais), jeudi 26 juin. Le créateur Ben Westwood, fils de la célèbre Vivienne Westwood, entend bien en faire la star de sa prochaine collection.

"Julian est à l'ambassade depuis deux ans et il est important qu'il ne glisse pas dans l'obscurité, justifie Ben Westwood. Je veux mettre en lumière la détresse de sa situation. Ce qui lui est arrivé est totalement injuste." Le créateur a même dessiné des vêtements inspirés des westerns spécialement pour le fugitif et une pièce à son effigie, précise The Independent. Pour la musique, Ben Westwood a choisi la bande originale du film Le Bon, la brute et le truand.

Le fondateur de WikiLeaks semble bénéficier du soutien de la dynastie Westwood. Vivienne a déjà clôturé des défilés vêtue d'un tee-shirt où elle était grimée en Julian Assange, lors de la Fashion Week de février 2013. A la mi-juin, elle proclamait dans The Guardian qu'il avait "fait plus pour l'opinion publique que n'importe qui d'autre".

La créatrice Vivienne Westwood porte un t-shirt pro-Assange lors de la présentation de sa collection masculine, le 8 janvier 2013. (SUZANNE PLUNKET / REUTERS)
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.