Paris Fashion Week printemps-été 2022 : mais qui est Louis Gabriel Nouchi, ce créateur parisien multi-casquettes ?

Lecteur passionné depuis son enfance, chaque collection du créateur Louis Gabriel Nouchi est un hommage à un livre, un écrivain, qui a forgé son regard sur le monde.  

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 4 min.
LGN louis Gabriel Nouchi printemps-été 2022 à la Paris Fashion Week, le 24 juin 2021 (Luca Tombolini @lucatombolini)

Le créateur Louis-Gabriel Nouchi propose une vision de l'élégance contemporaine : rejetant les normes traditionnelles de genre, son vestiaire aux formes unisexes est adapté aux modes de vie moderne avec une silhouette à l'intersection du tailleur classique et du vêtement de sport.

Le 24 juin, il a présenté un défilé pour la marque chinoise Joeone, puis dans la foulée le show de sa propre marque LGN dans le cadre de la Paris Fashion Week masculine printemps-été 2022. Il fait partie de cette génération de jeunes créatifs très réactifs au monde qui l'entoure. Décryptage. 

Collection capsule, projet collaboratif

En 2009, Louis-Gabriel Nouchi entre à l'école de mode de La Cambre à Bruxelles où il remporte de nombreux prix. En parallèle, il multiplie les expériences auprès des créateurs belges. En 2014, finaliste du Festival de Hyères, il est repéré par les Galeries Lafayette qui lui proposent pour la saison automne-hiver 2015-16, de présenter une collection capsule en revisitant les frontières du masculin/féminin.

Sa marque LGN, fondée à Paris en 2017, propose une vision contemporaine d’une nouvelle élégance, très graphique, aux volumes oversize et aux motifs abstraits. Pendant le confinement lié à la pandémie de la Covid-19, en avril 2020, il participe avec Mansour Martin, Alexandre Blanc, LATER... et Mossi au projet Utopies NouvellesCar "ce que nous vivons crée de nouvelles perspectives, de nouvelles utopies", expliquent collectivement alors ces créateurs sur Instagram. "Cela nous a donné un nouvel élan pour communiquer autrement et ramener de la sensibilité dans toutes ces images et vidéos que nous produisons. Nous rapprocher de nos clients et mieux incarner notre idéal ont été également au coeur de nos réflexions. Nous avions déjà mis en place un circuit de produits courts avec des tissus italiens, français et une fabrication au plus proche de notre studio, ce qui nous a rendu très agile et adaptable". 

Le créateur Louis Gabriel Nouchi au final de son show printemps-été 2022 à la Paris Fashion Week, le 24 juin 2021 (Luca Tombolini @lucatombolini)

Une réinvention responsable de ses pièces d’archive

Il enchaîne, la même année, avec l’ouverture de son store parisien (4, rue Oberkampf) en septembre 2020Le créateur, connu aussi pour son approche upcycling, prévoyant alors "de lancer des capsules exclusives rebirth... avec des tissus upcycling ou left-over (ndlr, ce qui reste) de notre production, modernisées par de nouvelles teintures."  C'est ce qu'il fera en 2021. Il a conscience qu'optimiser les stocks, ce n'est pas seulement choisir un modèle de gestion qui garantit un taux de rotation élevé, c'est réduire au minimum les stocks dormants, condamnés à dépérir dans un entrepôt et entraînant des coûts de gestion élevés.

Le tissu qui pollue le moins étant celui qui est déjà produit, la matière première la plus écologique reste celle à qui on offre une deuxième vie. Préférant transformer plutôt que détruire, il créé la ligne Re-lecture. L’objectif est d’apporter un nouveau regard à des pièces d’anciennes collections. "Nous sommes fiers d’utiliser des matières naturelles et nos pièces sont de suffisamment bonne qualité pour pouvoir supporter des traitements supplémentaires", explique alors le créateur. "Les pièces sélectionnées ont d’abord été teintes en noir puis, grâce à une technique spéciale à la main, décolorées soit sur le bas soit sur le haut de la pièce". Son circuit de production court incarne sa volonté d’inscrire les collections dans une logique durable : quelques kilomètres séparent l’atelier maison Simone à Paris où les pièces sont teintes, délavées, surteintes, et l’atelier de Pantin où elles sont finies. La ligne Re-lecture est reconduite chaque saison.

Ligne Re-lecture, une réinvention responsable des pièces d’archive de Louis Gabriel Nouchi. 2021 (LGN)

Directeur artistique d'une marque chinoise

Pour son second défilé dans le calendrier de la Paris Fashion Week, Louis-Gabriel Nouchi opte pour le présentiel. Seules 6 maisons sur 72 osent cette forumule cette saison. En janvier 2021, vu le contexte sanitaire, il n'avait pas été question alors d'accueillir du public pour sa collection automne-hiver 2021-22 inspirée d'un roman de Franz Kafka. Lecteur passionné depuis son enfance, chaque collection du créateur est un hommage à un livre, un écrivain, qui a forgé son regard sur le monde.  

C'est en extérieur au Palais de Tokyo qu'il présente le 24 juin 2021 deux shows. Le premier - hors calendrier de la PFW - est consacré à la marque chinoise Joeone dont il est le directeur artistique. Le créateur n'en est pas à sa première collaboration : il a réalisé plusieurs capsules avec le Paris Saint Germain, Damart, Agnelle, La Redoute et Les Galeries Lafayette. Pour Joeone - marque leader dans les vêtements de travail et de loisirs pour hommes en Chine offrant des produits de base tels que les pantalons et vestes - il propose avec la collection Carnet de voyage un vestiaire masculin moderne.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Corinne Jeammet (@corinnenever)

Une heure plus tard, c'est cette fois-ci dans le cadre du calendrier officiel de la PFW, que le créateur enchaîne avec son second showToujours influencé par la littérature, Louis Gabriel Nouchi présente Unauthorized1. Sans nommer le roman, il livre sa définition de la sensualité, inspirée par une auteure française célèbre, qui retrace au sein de son oeuvre aux traits autobiographiques, son enfance et son adolescence en Indochine française. Les silhouettes dévoilent l’histoire d’amour interdite entre une jeune fille et un riche amant chinois. On notera dans cette collection les nouvelles pièces homewear : peignoirs d’intérieurs, pyjamas rayés, lingeries en satin à porter sans modération en extérieur !

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Fashion Week

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.