La haute couture printemps-été 2020 poursuit son ouverture : arrivée de Julie de Libran, Rahul Mishra et Imane Ayissi

Sous le feu des podiums, c'est le premier défilé de ces trois marques dans le cadre de la semaine de la haute couture printemps-été 2020, qui se tient du 20 au 24 janvier 2020 à Paris.

Les créateurs Julie de Libran...
Les créateurs Julie de Libran... (DR)

Julie de LibranRahul Mishra et Imane Ayissi sont les trois nouveaux membres invités de la semaine de la haute couture parisienne présentant le printemps-été 2020. Découverte de l'univers de ces trois créateurs. 

Julie de Libran adepte d'une mode responsable

La Française Julie de Libran n’est pas une inconnue dans le milieu de la mode mais ce seront ses premiers pas sous son propre label lancé en juin 2019. Née à Aix-en-Provence en France, elle déménage en 1980 avec sa famille à San Diego, où elle restera 10 ans. Adolescence, elle transforme déjà ses premiers croquis en robes, confectionnées par des couturières locales. De retour en Europe, elle étudie la mode à l'Istituto Marangoni à Milan et à l'Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture à Paris. De 1991 à 1994, elle travaille avec Gianfranco Ferré à Milan, puis sera l'assistante de Gianni Versace en 1996, et rejoint Prada deux ans plus tard. Pendant dix ans, elle y supervise le prêt-à-porter, le sur-mesure, les vêtements de célébrités et la lingerie pour femmes. En 2008, de retour à Paris, elle est la directrice de création pour le prêt-à-porter féminin et chef du studio de design de Louis Vuitton sous Marc Jacobs. En 2014 la maison de Sonia Rykiel l'engage comme directrice artistique pour une période de cinq ans.  

La créatrice Julie de Libran
La créatrice Julie de Libran (SYLVIE LANCRENON)

Pour son label entre couture et prêt-à-porter, lancé en juin 2019, la créatrice explique sa vision : "Il y a quelque chose dans une robe : c'est le vêtement qui reflète vraiment ce que ressent une femme et comment elle se voit. (...) Il y a plus de choix de mode que jamais dans l'histoire de l'humanité mais il manque quelque chose : cette pièce spéciale, produite de manière responsable et avec soin. Une robe qui vous fera sentir forte et féminine. (...) C'est pourquoi j'ai lancé Dress by Julie de Libran consacré aux plus hauts standards de conception, de fabrication et de production responsable et durable". La créatrice a conçu douze modèles de base, proposés en plusieurs longueurs et même en plusieurs tissus provenant de Suisse et d'Italie. Soit 21 styles différents. Chaque robe est fabriquée sur commande avec la possibilité de raccords sur rendez-vous pour d'autres modifications. "Chaque robe est numérotée et vendue en série limitée, ce qui élimine la surproduction inutile. Ce que je vise, c'est une sorte d'intemporalité... Ce sont des pièces que les femmes conserveront et chériront. "

Rahul Mishra, premier créateur indien à défiler en haute couture 

Fervent défenseur d’une mode durable, Rahul Mishra présente le meilleur du travail artisanal Indien (tissage, broderies et confection à la main à destination du monde entier). Depuis qu'il a été récompensé par le Prix International Woolmark en 2014, ce créateur est présent dans le calendrier officiel de la Fashion Week de Paris pour son prêt-à-porter. Premier Indien à obtenir ce prix, il est également aujourd’hui le premier Indien à défiler au sein du calendrier officiel de la haute couture en tant que membre invité. La journaliste Suzy Menkes le considère comme un "trésor national" tandis que feu Franca Sozzani l'a félicité comme "mettant en évidence avec succès les plus belles créations et le meilleur savoir-faire de sa patrie""Mon objectif est de créer des emplois qui aident les gens dans leurs propres villages. Je leur apporte du travail plutôt que de les appeler à travailler pour moi. Si les villages sont plus forts, vous aurez un pays plus fort, une nation plus forte et un monde plus fort. Toute ma philosophie tourne autour de cela. Le produit va évoluer - il va changer, s'améliorer - mais la philosophie reste la même" explique-t-il.

Le créateur indien Rahul Mishra
Le créateur indien Rahul Mishra (DR)

Parmi ses nombreuses distinctions, Rahul a figuré sur la liste influente du "BoF 500" pendant quatre années consécutives et, plus récemment, a reçu le "International Fashion Award for Sustainable and Ethical Brand'' de la Chambre Monégasque de la Mode au Monte Carlo Fashion Show. 

Imane Ayissi, ambassadeur camerounais des textiles traditionnels

Imane Ayissi est quasi inconnu du public. Pourtant ce créateur d’origine camerounaise qui vit à Paris depuis 20 ans et y présente son prêt-à-porter de luxe, est considéré comme l’un des meilleurs créateurs d’Afrique de l’Ouest francophone et l'ambassadeur des textiles traditionnels africains : les tissages du Burkina, les kente vintage de Côte d’Ivoire, les crackings du Ghana, les teintures du Cameroun. C’est un passionné d’Histoire et de symboles : pour sa collection Heroes, il avait rendu hommage aux femmes Herero, une ethnie matriarcale de Namibie, victime, en 1905, du premier génocide du 20e siècle. 

Ancien danseur du Ballet National du Cameroun à la compagnie de Patrick Dupont, mannequin pour les plus grandes marques du luxe, ce fou de Vionnet et de Balenciaga, influencé par ses années dans les corps de ballet mais tout autant passionné par le patrimoine textile africain aime à cultiver son métissage culturel. Ses créations combinent les traditions : celles de la haute couture française et celles de son continent originel, ainsi que les savoir-faire académiques et les trésors issus d’un héritage artisanal séculaire. Très sensible aux questions d’environnement, Imane Ayissi utilise autant qu’il le peut des manières naturelles et souvent biologiques, avec le plus faible impact possible. Il privilégie les cotons bio, les cuirs aux tannages végétaux ou les textiles teints avec des ingrédients naturels ou imprimés de manière artisanale.

Le créateur camerounais Imane Ayissi
Le créateur camerounais Imane Ayissi (FABRICE MALARD)

"Je suis aussi ému que fier. Heureux bien-sur que mon travail soit reconnu mais aussi touché que le patrimoine textile africain, qui traverse mes créations, soit ainsi célébré (...) l’Afrique, si souvent fantasmée, va pouvoir s’exprimer par elle-même, de manière authentique et dans tout ce qu’elle a de noble et luxueux, aux yeux de tous", dit Imane Ayissi.