Fashion Week masculine : l'épreuve du feu pour 4 jeunes créateurs dont les labels français Phipps et Ludovic de Saint Sernin

La particularité de ses quatre marques, dont c'est le premier défilé dans le cadre de la Paris Fashion Week masculine, ce sont de très jeunes labels, inconnus du public et en recherche de reconnaissance. 

Bode, Sies Marjan, Phipps et Ludovic de Saint Sernin (de gauche ) droite), les 4 nouveaux créateurs qui défilent à la Paris Fashion Week masculin présentant l\'été 2020 
Bode, Sies Marjan, Phipps et Ludovic de Saint Sernin (de gauche ) droite), les 4 nouveaux créateurs qui défilent à la Paris Fashion Week masculin présentant l'été 2020  (DR)

60 créateurs sont inscrits au calendrier de la Fédération de la haute couture et de la mode pour les collections printemps-été 2020. A côté des griffes établies, Paris ouvre depuis quelques années ses podiums à la nouvelle génération.

Cette saison, deux marques françaises et deux américaines font leur premiers pas sur les catwalks. Leur particularité : ce sont de très jeunes labels, inconnus du public. 

Ludovic de Saint Sernin, des vêtements masculins également pour les femmes

Ludovic de Saint Sernin (France / 2017) est un designer français trentenaire qui vit et travaille à Paris. Diplômé en Design de Mode à l’ESAA Duperré, puis membre du studio Balmain, il a lancé sa marque en juin 2017 pendant la Paris Fashion Week masculine printemps-été 2018. Alors qu’il fait défiler principalement des mannequins hommes, chaque pièce est créée pour être portée également par des femmes. Pour sa seconde collection, il a collaboré avec Repetto sur une capsule de chaussures inspirées par le ballet, là encore pour hommes et femmes. Autant que possible, il est important pour lui que tous les vêtements et accessoires soient faits en France.

Le créateur de mode masculine Ludovic de Saint Sernin 
Le créateur de mode masculine Ludovic de Saint Sernin  (MATTHIEU DORTOMB)

Phipps explore la mode durable

La mode unisexe Phipps (France / 2018) a été fondée par le créateur américain Spencer Phipps basé à Paris. Elevé à San Francisco, il a étudié à la Parsons School of Design de New York où il a obtenu son diplôme en 2008, et le titre de designer de l'année pour sa collection de dernière année explorant la mode durable. Il a débuté sa carrière chez Marc Jacobs puis s'est installé à Anvers pour travailler avec Dries Van Noten. Il est parmi les 8 finalistes en lice pour le prix LVMH 2019, qui sera décerné en septembre prochain. Phipps explore le concept de durabilité et de responsabilité environnementale. Son objectif : changer la manière dont nous consommons en créant des produits fabriqués dans le respect de l'environnement, qui puissent éduquer et améliorer les vies. "Nos produits sont fabriqués avec intégrité et ont été créés dans le respect de l'environnement, à l'aide de pratiques de fabrication durables et de matériaux respectueux de l'environnement (…) Bien que cela ne soit pas nécessairement une exigence, bon nombre de nos producteurs sont certifiés par GOTS ou par d'autres organismes de certification environnementale, ce qui nous permet de garantir que nos produits sont fabriqués de manière éthique. De plus, la plupart de nos vêtements sont fabriqués au Portugal qui, en tant que pays, est un leader mondial dans le développement de pratiques durables. La loi oblige tous les fabricants de ce pays à recycler leurs déchets, à réutiliser l'eau traitable, à utiliser autant que possible de l'énergie de substitution et à suivre le principe du commerce équitable".

Le créateur américain Spencer Phipps fondateur de la marque masculine Phipps
Le créateur américain Spencer Phipps fondateur de la marque masculine Phipps (PHIPPS)

Bode, finaliste prix LVMH 2019

Bode (USA / 2016) a été fondée par la créatrice américaine, basée à New York, Emily Adams Bode. Cette marque de vêtements de luxe pour hommes a débuté  avec une collection de vêtements uniques composés entièrement de textiles anciens. Des silhouettes de vêtements de travail modernes - associées aux traditions de raccommodage et patchworks - sont la trame de ses collections aux imprimés colorés. Chaque pièce raconte une histoire et est faite sur mesure à New York. Bode a été la première femme designer à exposer à la NYFW men’s. Elle a été lauréate Emerging Designer of the year aux CFDA Fashion Awards 2019 et compte parmi les 8 finalistes du prix LVMH 2019, qui sera décerné en septembre prochain.

Emily Adams Bode, la créatrice de la marque américaine Bode
Emily Adams Bode, la créatrice de la marque américaine Bode (BODE)

Sies Marjan, l'humeur joyeuse

La griffe Sies Marjan (USA / 2016) a été fondée par le directeur créatif néerlandais Sander Lak. Né à Brunei, il a beaucoup déménagé depuis son enfance et affirme se sentir enfin "chez lui" à New York où sa marque de prêt-à-porter de luxe est basée. Le nom de Sies Marjan est composé à partir des prénoms de son père Sies et de sa mère Marjan. Après des études à la Central Saint Martins de Londres, Sander Lak fonde en 2016 sa marque. Sa particularité : le travail des couleurs et des proportions. 

Le créateur Sander Lak fondateur de la marque masculine Sies Marjan
Le créateur Sander Lak fondateur de la marque masculine Sies Marjan (SIES MARJAN)