Fashion Week féminine automne-hiver 2021-22, en numérique : Paris maintient sa place de capitale de la mode avec 93 maisons

La Fashion Week féminine présentant l'automne-hiver 2021-22, du 1er au 10 mars, adopte à nouveau un format numérique pour suivre les consignes gouvernementales face à la pandémie de la Covid-19. Avec 93 défilés, Paris maintient sa place de capitale de la mode. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Issey Miyake automne-hiver 2020-21 à la Paris Fashion Week, 1er mars 2020 (JONAS GUSTAVSSON/SIPA USA/SIPA / SIPA USA)

A Paris, 93 maisons présentent leur collection féminine automne-hiver 2021-22 à la Fashion Week du 1er au 10 mars 2021. Soit 9 de plus que la saison précédente en septembre 2020 : la jauge est répartie entre défilés et présentations

Paris a une offre riche mais, à nouveau, uniquement digitale comme pour la Fashion Week masculine de janvier dernier. Depuis juillet 2020, la Fédération de la Haute Couture et de la Mode a mis en place une Fashion Week online où les collections sont présentées "sous la forme d'un film/vidéo créatif et libre" sur une plateforme dédiée. Cette dernière est accessible au public tout en conservant des espaces réservés aux professionnels. La FHCM s'appuie sur ses partenariats - YouTube, Google, Canal +, CNN Style, The Asahi Shimbun, Kommersant, Instagram, Facebook, des réseaux sociaux chinois ainsi que la participation de The New York Times mais aussi TikTok.

Pour la première fois, l’Institut Français de la Mode fait l’ouverture du calendrier officiel : 48 étudiants diplômés à la fin de l’année présentent leurs collections sous la forme d'un film tourné sur le nouveau campus de l'IFM. Ce défilé́ concrétise l’ambition de l’Institut Français de la Mode d'asseoir son leadership mondial dans la formation aux métiers de la mode et du luxe. Ce nouvel IFM est né de l’union, en 2019, avec l’École de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne. Ce rendez-vous aura désormais lieu chaque année.

Toujours de jeunes talents à découvrir 

Ce calendrier comprend comme toujours à côté des griffes établies (Issey Miyake, Louis Vuitton, Yohji Yamamoto, Dior, Chanel, Hermès…), des créateurs qui rejoignent le calendrier pour la première fois. Souvent ce sont de jeunes labels, parfois inconnus du public et en recherche de reconnaissance, mais aussi des maisons établies comme cette saison les trois marques Jil Sander (Allemagne / 1968), Takahiromiyashita TheSoloist. (Japon / 2010) et Ujoh (Japon / 2009). Huit jeunes maisons les rejoignent et adoptent, quant à elles, la formule de la présentation : Auralee (Japon / 2017), Benjamin Benmoyal (France / 2019), Di Petsa (GB /2019), Heliot Emil (Danemark /2016), Lourdes (USA / 2019), Ninamounah (Pays-Bas / 2017), Wataru Tominaga (Japon / 2019) et Weinsanto (France / 2020). 

Par ailleurs depuis janvier 2020, avec Sphère, la FHCM affirme son soutien à la jeune création et rassemble des marques sélectionnées pour leur créativité et leur potentiel de développement. Le showroom, désormais en format digital, a débuté le 20 janvier 2021 avec une session de mode masculine, il est suivi le 3 mars d’une session de mode féminine. Il rassemble : Alexandre Blanc, Benjamin Benmoyal, Germanier, Kenneth Ize, Mossi et Thebe Magugu (hormis Alexandre Blanc, les autres marques sont dans le calendrier officiel).

Des retours, des défections, de nouveaux directeurs artistiques 

Outre les nouveaux venus dans le calendrier, il faudra aussi suivre avec attention la maison Leonard Paris qui a recruté Georg Lux en tant que directeur de la création, et la maison Courrèges dont le nouveau directeur artistique est Nicolas Di Felice.

Les marques Lecourt Mansion, Maison Rabih Kayrouz, Paul Smith et Veronique Leroy pointent à nouveau leur nez dans le calendrier. 

La marque masculine et féminine Y/Project - derrière laquelle se cache le créateur belge Glenn Martens - a pris "la décision de ne plus suivre le rythme extrême de quatre défilés par an". Désormais elle ne défile plus pendant la semaine féminine car elle a fusionné ses collections masculines et féminines en une seule "plus durable" : la collection automne-hiver 2021-22, la première unifiée, a été présentée en janvier lors de la Fashion Week masculine.

C'est par un teaser vidéo, lors de la PFW masculine de janvier, que la maison Berlutti a annoncé qu'elle avait fait le choix de dévoiler sa collection Vivre ensemble séparément lors de la Fashion Week féminine. 

Enfin, cette saison, certaines marques présenteront leurs créations hors Fashion Week : cette tendance a déjà été constatée à New York.... Kenzo présentera un film le 26 mars, célébrant l’éveil de la nature, l’épanouissement des couleurs et le sentiment d’optimisme qui accompagne les nouveaux départs. A travers cette présentation, Felipe Oliveira Baptista rendra hommage à l'énergie contagieuse et à l'esprit libre et visionnaire de Kenzo Takada, disparu en 2020.

Quelques spots créatifs

La capitale accueille aussi des salons, le plus souvent destinés aux professionnels. Pour cause de pandémie, cette saison ils sont peu nombreux et présentent en petit comité leurs créateurs aux acheteurs (Première Classe, Tranoï, Fashion Farm Foundation, Dover Street Market Paris).

De nouvelles boutiques se sont installées également depuis le début de l'année : le concept store 100% made in France Belleville et sa bande (9 rue Française), la marque vegan de footwear futuriste Rombaut (6, rue de la Corderie) et Kilometre Paris, la marque qui célèbre le voyage et la broderie par des créations de luxe avec le GPS comme signature (22, rue de Vertbois).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.