Décès de Corinne Cobson, créatrice de mode anticonformiste

Corinne Cobson, créatrice de mode anticonformiste des années 1990, est morte d'un cancer à 62 ans, le 16 avril à Paris, a annoncé son époux Tanguy Loyzance. Elle avait lancé sa marque du prêt-à-porter en 1987 mais, polyvalente, elle s'est ensuite intéressée également à l'univers du design.

Corinne Cobson au final du défilé prêt-à-porter automne-hiver 1994-95, en mars 1994
Corinne Cobson au final du défilé prêt-à-porter automne-hiver 1994-95, en mars 1994 (THIERRY ORBAN / SYGMA/ GETTY IMAGES)

Corinne Cobson, fille des stylistes Jacqueline et Elie Jacobson qui avaient participé à l'essor du prêt-à-porter à la fin des années 1950, a fait ses débuts dans l'entreprise familiale avant de lancer sa marque de prêt-à-porter féminine en 1987.

Avant, elle a dessiné les costumes de la femme moderne et branchée incarnées par Pascale Ogier dans "Les Nuits de la pleine lune" réalisé en 1984 par Eric Rohmer, le film manifeste du Paris festif des années 80.

Un style anticonformiste, une dose d'humour et de chic 

Dès le premier défilé, le ton est donné : anticonformiste, instinctif, avec un zeste d’humour et une dose de chic. La silhouette Corinne Cobson est sexy, classe et rock’n’roll. Elle fait alors son entrée dans le sérail de ceux que l’on appellent désormais les ‘’créateurs’’ et avec eux, va marquer de son style l’époque. On la verra sur tous les fronts, multipliant les collaborations avec de grands groupes : Cacharel, Alain Mikli, Variance, L’Oréal.

En quelques années, elle se retrouve à la tête d’une maison florissante et la créatrice peut se consacrer à ses passions : s’initier à l’univers du design et de l’interieur. 

Corinne Cobson : "s'intéresser à tout, même au design et au packaging industriel"

Adepte du mélange des genres qui estimait qu'un créateur de la mode devait "s'intéresser à tout, même au design et au packaging industriel", Corinne Cobson a créé des silhouettes sexy, chic et rock'n'roll, des collections pleines de contrastes mêlaient sans complexe le coton, le lin ou le cuir.

Pour elle, la femme doit se sentir "séduisante" dans des vêtements simples, mais bien coupés dans de belles matières.

Au début des années 1990, Corinne Cobson était l'une des premiers stylistes qui faisaient défiler les mannequins sans collants, portant des pulls sous la poitrine et des pantalons au ras du pubis.

Corinne Cobson au final du défilé prêt-à-porter automne-hiver 2009 lors de la Paris Fashion Week, le 4 mars 2009 à Paris
Corinne Cobson au final du défilé prêt-à-porter automne-hiver 2009 lors de la Paris Fashion Week, le 4 mars 2009 à Paris (ANTONIO DE MORAES BARROS FILHO / WIREIMAGE/GETTY IMAGES)

Elle a été sur tous les fronts, multipliant les collaborations avec des groupes comme Cacharel et L'Oréal. Récemment, elle a imaginé une collection de canapés et fauteuils "néo-chics et ultra-confortables".