A Paris, les Fashion Weeks de janvier seront uniquement numériques

Habituellement les semaines de la mode font affluer des milliers de personnes du monde entier et jouent un rôle important pour l'économie parisienne. La Fédération de la haute couture et de la mode estime à 1,2 milliard d'euros les revenus générés chaque année dans ce cadre.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Défilé Off-White automne-hiver 2020/21 à la Paris Fashion Week le 15 janvier 2020 (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Habituellement en janvier New York, Londres, Milan et Paris enchaînent les défilés sur leurs podiums. Cette année les Fashion Weeks ont réorganisé dans un premier temps leur calendrier puis se sont ensuite adaptées à la politique sanitaire mise en place face à la Covid-19.

A Paris, suite aux annonces de Jean Castex, la semaine dernière, les lieux culturels restent fermés et il n'y aura pas cette saison d'exposition mode pendant la Fashion Week, qui sera uniquement numérique. 

Une plateforme dédiée

La situation en janvier 2021 sera bien différente de celle de janvier 2020 où les maisons avaient pu défiler sur les podiums. Paris a cependant maintenu sa Fashion Week masculine du 19 au 24 janvier 2021 où 71 maisons vont présenter leur collection automne-hiver 2021-22 sous un format digital. Dans la foulée, du 25 au 28 janvier, 31 maisons présenteront leur collection haute couture printemps-été 2021.

La Fédération de la Haute Couture et de la Mode avait mis en place une Paris Fashion Week online en juillet 2020 où les collections masculines printemps-été 2021 et la haute couture automne-hiver 2020-21 avaient été présentées "sous la forme d'un film/vidéo créatif et libre" sur une plateforme dédiée. Elle est à nouveau mise en place en janvier pour suivre le travail des créateurs.

En octobre 2020 , les collections féminines printemps-été 2021 avaient elles aussi privilégié en grande majorité la formule numérique, bien que quelques défilés avaient pu être maintenus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.