Environnement : un “éco-score” à l’étude pour le textile

Publié Mis à jour
Environnement : un “éco-score” à l’étude pour le textile
FRANCE 2
Article rédigé par
L. Legendre-Trousset, M Dana, S. Feydel, F. Bouquillat, M. Birden, D. Chevalier - France 2
France Télévisions

Douze grandes marques veulent mettre en place un nouveau label qui permettrait de repérer en un coup d’œil l’empreinte carbone de vos pulls ou de vos t-shirts, un peu sur le principe du nutri-score. pour l’alimentation.

Au moment de craquer pour un vêtement, un nouveau barème, basé sur le modèle du nutri-score pour l’alimentation, pourrait peser dans le choix des consommateurs, d’ici quelques années. Pour le moment, une dizaine de méthodes est à l’étude, afin d’informer sur l’impact environnemental d’un jean, d’un t-shirt ou d’une paire de chaussures. Cela fait des années que certains industriels y travaillent. "Cet affichage environnemental doit être simple pour le consommateur, intuitif", explique Éric Boël, en charge de la commission Développement durable au sein de l’Union des industries textiles (UIT).

Revoir le mode de consommation

Quels seraient les critères ? Tout reste encore à définir : l'utilisation en eau, les énergies fossiles, la toxicité ou les effets sur la biodiversité. 96 % des vêtements que les Français achètent actuellement viennent de l’étranger, dont une grande majorité d’Asie. Cette future notation séduit plutôt les consommateurs. Aujourd’hui, la fabrication d’un simple t-shirt en coton peut représenter 5 kg d’émission de CO2, et 2 500 litres d’eau. Pour les associations de défense de l’environnement, c’est le mode de consommation qu’il faut aussi revoir.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.