Fashion Week automne-hiver 2021-22 : le défi du renouveau pour les maisons Leonard Paris et Courrèges

La Paris Fashion Week féminine, c'est 93 défilés automne-hiver 2021-22, du 1er au 10 mars, dont Leonard Paris et Courrèges : deux maisons qui ont à leur tête un nouveau directeur artistique. La question est comment ces créateurs vont-ils s'emparer de l'ADN de leur marque pour leur premier pas sur le podium ?

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le créateur Georg Lux, directeur de la création de la maison Leonard Paris (à gauche) et Nicolas Di Felice, le directeur artistique de Courrèges (Olivier Saillant pour le portrait de Georg Lux)

Cette saison dans le calendrier, tous les regards seront braqués sur le premier défilé de Georg Lux, directeur de la création de Leonard Paris (le 5 mars), et sur celui de Nicolas Di Felice, directeur artistique de Courrèges (le 3 mars).

Ces deux marques ont fait le choix de ne pas privilégier une tête connue bankable mais de miser sur des créateurs plus discrets. Découvertes.

Georg Lux succède à Christine Phung à la création de Leonard Paris

La maison Leonard Paris a recruté Georg Lux en tant que directeur de la création. Diplômé de l’école de mode et de design Lette-Verein de Berlin et de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne, il commence sa carrière au Musée de la mode de Meyenburg en Allemagne. En 2011, il entre chez Tara Jarmon qui lui confie les collections principales et la ligne Bal Édition spécialisée dans les vêtements pour le soir.

Georg Lux, Directeur de la Création de la maison Léonard (OLIVIER.SAILLANT)

Afin de répondre à la volonté de Nathalie Tribouillard - fille du créateur de Leonard - de garder le contrôle de la maison, Georg Lux travaille sur le style maison, en accord avec le studio, qui garde la main sur la direction artistique. Il élabore des collections de prêt-à-porter durables, en collaboration avec les meilleurs artisans à une époque où prendre le temps est essentiel : "Son travail chez Leonard prend naissance dans une époque turbulente mais annonciatrice d’un après-crise extrêmement exigeant et aussi plein d’espoir pour réinventer nos métiers d’art français autour du digital et du respect de notre planète", indique Nathalie Tribouillard, PDG de la maison Leonard Paris. "Je me réjouis de continuer à écrire l’histoire de la maison Leonard en m’inspirant de son fantastique patrimoine", a commenté Georg Lux. Sa première collection Leonard Paris est présentée le 5 mars.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par LEONARD PARIS (@leonardparis)

Nicolas Di Felice remplace Yolanda Zobel à la direction artistique de Courrèges

"J’ai toujours rêvé de Courrèges, de son univers total et enveloppant. C’est une maison qui compte beaucoup pour moi et dans laquelle je me reconnais. Sa simplicité, sa clarté mais aussi son optimisme ; je suis honoré de continuer à faire vivre ces valeurs avec, je l’espère, autant de passion et d’enthousiasme que son fondateur", a déclaré Nicolas Di Felice, à son arrivée en 2020. Le créateur d’origine belge a fait ses études à La Cambre à Bruxelles puis a travaillé pendant près de douze ans chez Balenciaga, Dior et Louis Vuitton. Sa première collection Courrèges est présentée le 3 mars. 

Le créateur Nicolas Di Felice, le nouveau directeur artistique de la maison Courrèges (DR)

Une sélection de pièces iconiques rééditées était disponible fin 2020 dans le nouvel espace de la boutique historique du 40 rue François Ier qui a rouvert ses portes après une rénovation conduite par l’architecte belge Bernard Dubois.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par courrèges (@courreges)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.