Haute couture : 28 maisons présentent leur vision du printemps-été 2021 sur des podiums virtuels ouverts au public

Lors de ce rendez-vous parisien, devenu de plus en plus international, 28 maisons présentent du 25 au 28 janvier 2021 leur collection haute couture printemps-été 2021, en format uniquement numérique. Voici le programme détaillé.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Création haute couture printemps-été 2020 de Xuan pendant la semaine de la haute couture parisienne, le 23 janvier 2020 (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Domaine d'excellence, la haute couture française - organisée autour de maisons pour certaines anciennes - est destinée à une élite fortunée, et demeure le fruit du travail des créateurs mais aussi de leurs précieux collaborateurs (brodeurs, plumassiers, plisseurs...) qui ont su transmettre des savoir-faire séculaires tout en innovant. Ces trésors - qui constituent notre patrimoine et sont de plus en plus souvent exposés dans les musées - sont présentés lors de shows spectaculaires ou intimistes. 

Habituellement les semaines de la mode font affluer des milliers de personnes du monde entier et jouent un rôle important pour l'économie parisienne. La Fédération de la Haute Couture et de la Mode estime à 1,2 milliard d'euros les revenus générés chaque année dans ce cadre. Mais la situation en janvier 2021 sera différente de celle de janvier 2020, où les maisons avaient pu défiler sur les podiums.

Suite à la pandémie de la Covid-19, les maisons ont du s’organiser pour offrir une vision de leur collections, sous forme de vidéos et de courts métrages, disponibles sur une plate-forme digitale dédiée. Lancée ce 25 janvier à 10h, la haute couture printemps-été 2021, débute avec Schiaparelli pour se clore le 28 janvier à 16h avec S.R. STUDIO. LA. CA. Ce lancement a été précédée d'une allocution de la Ministre de la Culture pour qui "c'est l'événement de mode le plus ancien et le plus international au monde". Insistant sur cette tradition, Roseylne Bachelot a rappelé l'attachement du Ministère de la culture à la création de mode, un attachement "qui se traduira par un appel à projet à destination des jeunes marques pour les faire bénéficier d'une aide au développement numérique." 

1858, la première maison de haute couture

L’origine de la haute couture est attribuée à Charles Frédéric Worth qui créa en 1858 à Paris la première maison de couture. Avant cela Rose Bertin "Ministre de la Mode" de Marie-Antoinette, l’avait préfigurée et fut la première à commencer à libérer le corps féminin tout en ornant ses créations de broderies, dentelles et de pétales de rose. 

Suite à un décret paru le 23 janvier 1945, l’appellation haute couture est devenue une appellation juridiquement contrôlée dont seules peuvent s’en prévaloir les maisons agréées. Domaine de prédilection du travail à la main réalisé dans les ateliers des maisons, laboratoire d’idées et de techniques, espace où la créativité peut s’exprimer librement, la haute couture - dont la renommée internationale ne s’est jamais démentie - contribue à faire de Paris la capitale mondiale de la mode. Elle se distingue par l’unicité des modèles et l’individualisation de ces modèles qui sont réalisés ensuite sur-mesure pour la clientèle. La haute couture, tout comme la haute joaillerie présentée la même semaine (Anna Hu, Boucheron, Chanel Joaillerie et De Beers), s’adapte à son temps se nourrissant souvent des nouvelles technologies.

28 maisons vitrines d’un patrimoine cousu main

La haute couture compte 16 membres labellisés. Seules 10 maisons y participent cette saison : Schiaparelli, Christian Dior, Giambattista Valli, Chanel, Alexis Mabille, Stéphane Rolland, Julien Fournié, Alexandre Vauthier, Maison Margiela et Franck Sorbier.    

Aux côtés des labellisés défilent 5 griffes étrangères (correspondants) - les Italiens Giorgio Armani Privé, Fendi Couture et Valentino, les néerlandais Viktor & Rolf ainsi qu'Iris Van Herpen.

Enfin, 10 membres - habituellement invités - ont été reconduits : Aelis, Aganovich, Azzaro Couture, Christophe Josse, Imane Ayissi, Julie De Libran, Rahul Mishra, Rvdk Ronald Van Der Kemp, Yuima Nakazato et Ulyana Sergeenko. En novembre 2020, le Comité de la Chambre Syndicale de la haute couture a élu trois nouveaux membres invités : AZ Factory, la très attendue nouvelle marque dririgée par Alber Elbazle Français Charles de Vilmorin et l'artiste américain Sterling Ruby. 

Jean Paul Gaultier, Elie Saab, Zuhair Murad et Georges Hobeika absents

Jean Paul Gaultier - dont la maison s’apprêtait à ouvrir un nouveau chapitre de son histoire -, tout comme les libanais Elie Saab, Zuhair Murad et Georges Hobeika seront absents.

Ces reports autorisent à penser que la saison prochaine, celle de juillet 2021, pourrait être chargée. Balenciaga, avait annoncé, en janvier 2020, vouloir renouer avec le monde de la haute couture. Demna Gvasalia, son directeur artistique géorgien, prévoyait alors un retour en juillet 2020, qui lui aussi a été reporté. 

Des pièces haute couture disponibles sur des sites en ligne 

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a poussé pendant l'année 2020 les couturiers à réagir car moins de riches clientes étrangères sont venues en France pour s'habiller en haute couture.

Ainsi Julien Fournié a ouvert une boutique de vente en ligne en décembre 2020 qui propose des accessoires de mode en modèle unique. "Dans la période particulière que nous traversons, j’ai voulu permettre aux femmes qui n’ont pas accès au vestiaire de haute couture, de pouvoir acquérir les accessoires que je conçois pour mes défilés et présentations" a confié le couturier. Chaque saison, le designer crée de nouvelles versions de son sac Premier, réservées jusqu’ici aux défilés du couturier et aux clientes de haute couture. Les modèles sont en cuirs vernis, cuirs précieux et cuirs exotiques. Outre les sacs, son site propose des ceintures ouvragées dans des cuirs d’exception. La maison réfléchit déjà "à commercialiser, cette fois en séries limitées, les futurs accessoires de haute couture prévus pour être présentés en janvier 2021".

Le couturier Julien Fournié avec un de ses sacs vendus en ligne  (Julien Fournié)

Même démarche chez Stéphane Rolland avec une première collection de sacs à main disponible depuis septembre en ligne  La ligne de maroquinerie baptisée "Pop" se décline en 18 modèles en cuir lisse, en daim ainsi qu’en crocodile et en satin. Chaque sac est livré avec un coussin intégré protégeant sa forme et un face à main en métal miroir or est glissé dans un compartiment dédié au maquillage. Pour compléter ses gammes haute couture et maroquinerie, Stéphane Rolland a aussi lancé en janvier 2021 une ligne luxueuse de prêt-à-porter cocooning inspirée par les pyjamas de soie des années 30. Les 11 silhouettes comprennent robes asymétriques, pantalons palazzo, caftans et tops. 

Sac Stéphane Rolland printemps-été 2021 vendu en ligne sur son site  (Stéphane Rolland)

Une vente aux enchères pour le Sidaction à la place du diner de la mode

L’association Sidaction organise une vente aux enchères sous la direction artistique de son ambassadeur, Jean Paul Gaultier. Elle se tient à la place du traditionnel Dîner de la Mode reporté en juillet 2021. Les bénéfices de cet événement, - organisé avec le concours de la maison de ventes Drouot Estimations, en partenariat avec la Fédération de la Haute Couture et de la Mode et la maison de vente Christie’s - sera reversé à la lutte contre le VIH/sida. Il se déroulera en ligne, sur le site de Drouot Digital du 28 au 31 janvier. Cette vente proposera une quarantaine de lots à découvrir sur le compte Instagram @fashionforsidaction.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Fashion for Sidaction (@fashionforsidaction)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.