André Courrèges, grand couturier du futur, est mort à 92 ans

André Courrèges est mort jeudi 7 janvier. Il a été le symbole d'une révolution dans l'univers de la mode dans les années 60 : la mini-jupe, le collant, les pantacourts...

FRANCE 2

André Courrèges s'est éteint à l'âge de 92 ans jeudi 7 janvier. Il devait être ingénieur, il sera couturier, inventeur de la mini-jupe, l'homme par qui le scandale arriva. "Quand on travaille le style, on travaille sur du profond, sur du sérieux et ça ne se démode pas, tandis que la mode se démode", expliquait-il.

Des vêtements fonctionnels

Le créateur fait du blanc sa marque de fabrique. Il habille les femmes pressées de vêtements fonctionnels, sculpte le vinyle, explose la couleur et invente la robe trapèze. Il habille Françoise Hardy, les plus belles femmes du monde; Jackie Kennedy, Romy Schneider, Brigitte Bardot. 1960, il abandonne la haute couture, croit dure comme fer au prêt-à-porter. Il s'inspire de l'architecture, de la science-fiction, du sport. Sa seule ligne d'horizon : le futur. Son style divise. Atteint de la maladie de Parkinson depuis plus de 30 ans, André Courrèges a tiré sa révérence à 92 ans, mais a griffé le futur de son talent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Mini-jupes en fin de soirée
Mini-jupes en fin de soirée (ZORAN MILICH / PHOTONICA /GETTY)