Le gouvernement débloque 21 millions d'euros supplémentaires en faveur du patrimoine

Des critiques avaient fusé lorsque l'Etat avait annoncé qu'il prélèverait 14 millions d'euros de taxes sur les 200 millions de recettes escomptées du Loto du patrimoine.

Stéphane Bern dans l\'Yonne, le 8 septembre 2018.
Stéphane Bern dans l'Yonne, le 8 septembre 2018. (MAXPPP)

Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, et Franck Riester, ministre de la Culture, ont annoncé jeudi 25 octobre le déblocage de 21 millions d'euros supplémentaires en faveur du patrimoine. Cette somme accompagnera le  Loto du patrimoine, dont les recettes "devraient atteindre 20 millions d'euros", selon Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, et Franck Riester, ministre de la Culture.

La veille, Gérald Darmanin avait annoncé que l'Etat prélèverait 14 millions d'euros de taxes sur les 200 millions de recettes escomptées du Loto du patrimoine, provoquant le mécontentement de Stéphane Bern. "Ne pourriez-vous faire un geste et renoncer à ce prélèvement pour que tout soit destiné à sauver le patrimoine en péril qui, de toute façon, est à la charge de l'Etat ?", avait rétorqué l'animateur sur Twitter. 

Sur les 14 millions d'euros de taxes, 6 millions sont affectés à la Sécurité sociale via la CRDS (Contribution à la réduction de la dette sociale), 4 millions au Centre national pour le développement du sport (CNDS) et 4 millions à la TVA, ce qui représente un taux de TVA de 2%, a précisé le ministère des Comptes publics. Ce niveau de taxation est beaucoup plus faible que celui appliqué habituellement aux tirages du Loto, a-t-il ajouté.