Un libraire met en vente les premiers écrits de Houellebecq

Ces écrits datant de la fin des années 70 étaient restés jusqu'ici introuvables.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Portrait de l'écrivain Michel Houellebecq, 10 juillet 1998 (ANDERSEN/SIPA / SIPA)

Un libraire parisien spécialisé dans l'ancien a révélé jeudi 10 septembre qu'il mettait en vente un exemplaire des premiers écrits du romancier Michel Houellebecq, des inédits de 1979 introuvables jusque-là.

Ces écrits ont été publiés dans une revue morte-née, Karamazov. Il s'agit d'un poème, Variation 14, et d'une nouvelle d'anticipation, Message de Hensley à Baddington, signés sous le pseudonyme de Dorian de Smythe-Winter.

Un Avis au lecteur non signé, qui présente l'ambition artistique et littéraire de la revue à naître, est très probablement rédigé en partie voire totalement par Michel Houellebecq, lequel apparaît dans l'équipe de rédaction sous son vrai nom, Michel Thomas.

Après un diplôme d'agronomie, Michel Houellebecq, 23 ans à l'époque, était étudiant à l'Ecole nationale supérieure Louis-Lumière. "C'est un numéro 0, donc un spécimen réalisé en vue de lever des souscriptions d'abonnement. Le tirage est forcément restreint. Et ça n'a pas marché, il n'y a jamais eu de numéro 1", a expliqué à l'AFP Christophe Champion, de la librairie Faustroll à Paris.

"Au minimum il y a eu plusieurs dizaines d'exemplaires. Pas beaucoup plus qu'une centaine. Et ça n'est que le tirage de l'époque, après il y a ce que chaque exemplaire devient. Personne n'est connu, donc des lecteurs ont dû lire la revue et la jeter, ou la perdre ensuite", a-t-il ajouté.

Houellebecq "très collectionné"

Le libraire a expliqué s'être passionné pour Michel Houellebecq après son premier grand succès en 1998, Les Particules élémentaires"D'un point de vue bibliophilique, il intéressait peu de monde jusqu'à son prix Goncourt en 2010. Aujourd'hui il est très, très collectionné, en plus d'être le romancier français le plus lu, le plus traduit", a indiqué M. Champion.

Cet exemplaire "rarissime, en très bon état, introuvable ailleurs" doit être présenté au Salon du livre rare, au Grand Palais du 18 au 20 septembre. Interrogé sur sa provenance, le libraire a refusé de donner des détails, a-t-il avancé. L'estimation de son prix est gardée confidentielle, à destination des acheteurs sérieux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.