Témoignage "Il y avait quelque chose de jubilatoire dans le plaisir que j'avais à regarder son trait" : l'hommage de Plantu à Sempé

Le dessinateur français, rendu célèbre grâce au "Petit Nicolas" et ses illustrations de presse humoristes, est décédé jeudi 11 août 2022 à l'âge de 89 ans. 

Article rédigé par
Propos recueillis par Boris Loumagne - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Sempé chez lui, à Paris, en octobre 2015.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Le père du Petit Nicolas s'en est allé. Le dessinateur français Jean-Jacques Sempé, connu pour ses dessins de presse humoristiques et ses illustrations des aventures du garçon le plus connu des années 60, est décédé jeudi 11 août à l'âge de 89 ans. Pour de nombreux dessinateurs, Sempé a été un modèle. Plantu, caricaturiste français qui a longtemps dessiné pour le quotidien Le Monde, a raconté à franceinfo son admiration, ses souvenirs de cet homme aux coups de crayon empreints de poésie.

"J'étais un petit enfant qui jubilait. Il y avait quelque chose de jubilatoire dans le plaisir que j'avais à regarder son trait, regarder les toits des maisons, regarder s'il y avait un petit chat, un petit détail... Quand il dessinait un libraire et tous les rayonnages, il dessinait 10 000 livres ! Je me demandais comment il faisait et je regardais tous les détails. Je ne dis pas que je regardais tous les 10 000 livres, mais je passais du temps à regarder l'ensemble de la librairie."

"Quand on regarde l'immensité du talent de Sempé, on sait longtemps après qu'il travaillait énormément son trait. Je ne le savais pas à l'époque."

Plantu, dessinateur

à franceinfo

"Il y avait quelque chose de 'trembloté' dans son trait, pour montrer, peut-être, nos fragilités. Moi, je n'avais pas l'habitude de voir un trait trembloter. Il y avait quelque chose d'attirant car on se disait qu'il avait fait ça sur un coin de table. Quand il faisait une aquarelle pour les unes du New Yorker, c'était avec tellement d'élégance, avec cet univers de l'infiniment grand, de l'infiniment petit de ce petit monsieur légèrement moustachu. Peut-être que ce petit monsieur était un petit peu nous. Nous aussi qui, parfois, nous posons des questions car nous sommes impressionnés d'aller chez un libraire, de rencontrer des médias, un psychiatre, un médecin..."

"Il nous racontait comment on était des petits bonshommes impressionnés."

Plantu

à franceinfo

"C'était en noir et blanc et il n'y avait pas besoin de rajouter d'autres couleurs. C'est un dessinateur incroyable, un immense dessinateur français. Il est connu dans le monde entier. Quand je vais aux États-Unis, tout le monde connaît Sempé et a été impressionné par ses dessins."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Livres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.