Agression de Salman Rushdie : un écrivain anobli et protégé au Royaume-Uni

Publié Mis à jour
Agression de Salman Rushdie : un écrivain anobli et protégé au Royaume-Uni
FRANCE 2
Article rédigé par
M. Boisseau - France 2
France Télévisions

L’écrivain Salman Rushdie est considéré comme un symbole de la liberté d’expression. Il avait été anobli par la reine d’Angleterre. Le pays d'adoption de l'écrivain est sous le choc.

Samedi 13 août au matin, l’agression de Salman Rushdie fait la Une d’une grande partie de la presse britannique. Le "Times" précise que l’écrivain a été poignardé jusqu’à 15 reprises, alors qu’il donnait une conférence près de New York, aux États-Unis. "Salman Rushdie est un écrivain britannique. Il a en la nationalité, même s’il est né en Inde. C’est grâce à un programme du Royaume-Uni, mené par Scotland Yard, qu’il a été caché et protégé pendant des années après la fatwa de 1989", rappelle Matthieu Boisseau, en direct de Londres (Royaume-Uni).

Anobli en 2007

L’écrivain avait été anobli par la reine Élisabeth II en 2007, ce qui avait provoqué à l’époque la colère de l’Iran et du Pakistan. "Les réactions de soutien se multiplient depuis hier. Le Premier ministre, Boris Johnson, se dit atterré par cette agression", affirme le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.