Saint-Étienne remercie la responsable de la Fête du livre après une polémique autour d'un livre sur Laurent Wauquiez

La ville de Saint-Étienne a remercié vendredi Isabelle Rabineau qui était également  responsable de la direction Ingénierie du livre de la ville

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le maire de Saint-Etienne (Loire) Gael Perdriau en juillet 2021. (VERO MARTIN / HANS LUCAS)

La responsable de la Fête du livre de Saint-Étienne Isabelle Rabineau a été congédiée vendredi 24 septembre de sa fonction de commissaire générale de la Fête du livre. Egalement responsable de la direction Ingénierie du livre de la ville, elle est accusée d'avoir banni de l'événement l'ancien préfet de Haute-Loire, Yves Rousset, auteur d'un ouvrage accusateur sur Laurent Wauquiez, président LR d'Auvergne Rhône-Alpes.

"initiative qui n'avait pas lieu d'être"

Isabelle Rabineau exerçait ses fonctions depuis une dizaine d'années indique la municipalité. Interrogé par l'AFP, le maire LR de Saint-Étienne, Gaël Perdriau, estime qu'Isabelle Rabineau "n'aurait pas dû tenter d'influencer l'éditeur de l'ancien préfet, Yves Rousset, afin que l'auteur ne soit pas présent" à la manifestation qui aura lieu du 15 au 17 octobre.

"C'est une initiative qui n'avait pas lieu d'être, quand bien même elle était motivée par la crainte de perdre la subvention de la région, car les considérations politiques n'entrent pas en ligne de compte dans le choix des auteurs présents à la Fête du livre de Saint-Étienne", a assuré l'élu, ajoutant qu'Yves Rousset est "le bienvenu" au salon littéraire qui reçoit chaque année quelque 100.000 visiteurs.

"Pompier pyromane"

Yves Rousset, auteur d'un ouvrage polémique intitulé La préfecture est en feu ! (éd. Au bout des mots), avait annoncé le 7 septembre qu'il s'inviterait en "off" à la Fête du Livre, en accusant les organisateurs de "censure". Le haut fonctionnaire à la retraite avait affirmé à l'AFP n'avoir "jamais reçu de réponse après avoir proposé (sa) candidature aux organisateurs en juin dernier".

"Mon éditeur m'a rapporté que ma présence n'était pas souhaitée car elle pourrait indisposer le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes (ndlr: Laurent Wauquiez) qui contribue au financement de l'événement", a-t-il précisé. Dans son ouvrage, Yves Rousset raconte l'incendie de la préfecture du Puy-en-Velay par des gilets jaunes le 1er décembre 2018 en affirmant que Laurent Wauquiez avait davantage joué le rôle de "pyromane" que celui de "pompier", ce qu'a démenti l'intéressé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Livres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.