Nothomb, Angot, Tarantino... La rentrée littéraire 2021 comptera 521 romans

Après une légère baisse en 2020, la rentrée littéraire de l'automne retrouve son volume habituel avec 521 romans français et étrangers, parmi lesquels s'est glissé un nouvel arrivant : Quentin Tarantino.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Librairie de la Bibliotheque Nationale de France (bnf) Francois Mitterand, 22 mai 2021 (LEO PIERRE / HANS LUCAS)

La rentrée littéraire va retrouver son rythme habituel avec un total de 521 romans en librairie à partir de mi-août, selon les données de Livres Hebdo/Electre Data Services, publié mercredi par le magazine spécialisé.

La rentrée de 2020, marquée par la crise sanitaire, avait vu une légère baisse, avec 511 titres, contre 524 en 2019. Les éditeurs ont eu tendance à faire décroître cette immense masse de romans qui arrivent presque tous en même temps sur les étals. Livres Hebdo rappelle qu'ils en avaient mis en vente "654 il y a dix ans, 560 il y a cinq ans".

Les plus attendus

Sur les 521 romans de la rentrée 2021, "379 sont des romans français (+13 par rapport à 2020), dont 75 premiers romans (+10), et 142 sont des romans traduits (-3)", a ajouté Livres Hebdo. Parmi les livres très attendus, figurent ceux de trois vedettes des lettres françaises, Amélie Nothomb (Premier sang, Albin Michel), Christine Angot (Voyage dans l'Est, Flammarion), qui sortent mi-août, et Guillaume Musso (L'Inconnue de la Seine, Calmann-Lévy) qui arrivera en septembre.

La romancière Amélie Nothomb à Paris le 16 avril 2019 (ERIC FOUGERE - CORBIS / CORBIS ENTERTAINMENT)

Leurs éditeurs respectifs misent beaucoup sur Catherine Cusset (La Définition du bonheur, Gallimard), Jean-Baptiste Del Amo (Le Fils de l'homme), Céline Minard (Plasmas, Rivages), David Diop, premier écrivain français à avoir emporté le prestigieux Booker Prize international pour son roman Frère d'âme (La Porte du voyage sans retour, Seuil), Sorj Chalandon (Enfant de salaud, Grasset), Philippe Torreton (Une certaine raison de vivre, Robert Laffont), Cécile Coulon (Seule en sa demeure, Buchet Chastel) ou encore Philippe Jaenada (Au printemps des monstres, Mialet-Barrault).

On retrouvera avec plaisir Estelle Sarah-Bulle (Les étoiles les plus filantes, Liana Levi), Santiago H. Amigorena (Le premier exil, P.O.L), Patrick Modiano (Chevreuse, Gallimard), ou encore Maryse Condé (L'évangile du nouveau monde, Buchet-Chastel).

Tarantino aux côtés de deux prix Nobel

En littérature étrangère, parmi les sorties marquantes, on trouvera Richard Ford avec un recueil de nouvelles, (Rien à déclarer, L'Olivier), le prix Nobel 2010 Mario Vargas Llosa (Temps sauvages, Gallimard), Lionel Shriver (Quatre heures, vingt-deux minutes et dix-huit secondes, Belfond), Paolo Cognetti (La félicité du loup, Stock), Paul Lynch (Au-delà de la mer, Albin Michel), Richard Powers (Sidérations, Actes Sud), Kazuo Ishiguro, prix Nobel de littérature en 2017 (Klara et le soleil, Gallimard) et Ta-Nehisi Coates (La danse de l'eau, Fayard).

Quentin Tarantino lors de la cérémonie de clôture du Energa Cameraimage International Film Festival, en Pologne.  (BEATA ZAWRZEL / NURPHOTO / AFP)

De nouveaux arrivants, inconnus pour certains, comme Katharina Volckmer (Jewish Cock, Grasset) et Philipp Weiss (Le Grand Rire des hommes assis au bord du monde, Seuil), proposent des romans très originaux, d'autres, sont plus connus, mais novices en littérature, comme Quentin Tarantino avec Il était une fois à Hollywood (Fayard).

D'autres auteurs sont attendus, comme Cherie Jones (Et d'un seul bras, la sœur balaie sa maison, Calmann-Lévy), Robert Jones (Les prophètes, Grasset) et Douglas Stuart, auréolé du Booker Prize, avec Shuggie Bain (Globe). 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Romans

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.