John Le Carré : décès du maître du roman d'espionnage

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
John Le Carré : décès du maître du roman d'espionnage
France 2
Article rédigé par
N. Hayter, R. Asencio, C. Chen - France 2
France Télévisions

Le maître du roman d'espionnage, John Le Carré, est mort samedi 12 décembre à l'âge de 89 ans. Cet ancien espion s'était fait connaître en 1963 avec "L'Espion qui venait du froid".

En 2016, à Berlin (Allemagne), le maître du roman d'espionnage, John Le Carré, mort samedi 12 décembre, venait assister à la première de la série L'Espion aux deux visages, adaptée de l'un de ses romans. "J'ai écrit le livre il y a 23 ans. Je ne pensais pas qu'on en parlerait de nouveau, mais cela prouve que la thématique est toujours d'actualité", déclarait-il.

24 romans vendus à 60 millions d'exemplaires


Raconter la vérité, mais toujours par des chemins détournés : c'était le leitmotiv de John Le Carré, de son vrai nom David Cornwell. De 1958 à 1962, il travaille à Berlin pour les services secrets britanniques. En pleine guerre froide, il est témoin de la construction du mur qui, en 1961, coupe la ville en deux. Cette guerre est le décor d'une quinzaine de ses romans. L'Espion qui venait du froid fait décoller sa carrière d'écrivain. 20 millions d'exemplaires ont été vendus. Une dizaine d'adaptations au cinéma seront réalisées. Son héros est né de la propre expérience d'agent secret de John Le Carré. L'auteur aura écrit 25 romans et vendu 60 millions de livres.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.