Cet article date de plus de cinq ans.

Rentrée littéraire : quitte ou double pour les éditeurs

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Rentrée littéraire : quitte ou double pour les éditeurs
Rentrée littéraire : quitte ou double pour les éditeurs Rentrée littéraire : quitte ou double pour les éditeurs (France 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

La rentrée littéraire s'annonce riche avec 567 livres cette année. Certaines maisons d'édition livrent leur secret pour ne pas qu'ils tombent aux oubliettes.

La rentrée littéraire a de quoi donner le tournis. Chaque année, que choisir parmi tous ces romans ? Des auteurs inconnus ou des écrivains consacrés ? Dès maintenant, pas moins de 567 romans sont en vente sur les 10 000 publiés par an. L'enjeu est de taille. Pour certaines maisons d'édition, environ 50% du chiffre d'affaires peut être réalisé dès l'automne. Cette rentrée littéraire est une tradition bien française. Les prix qui l'accompagnent aussi. Le prix Goncourt est une consécration depuis 1903. Une institution toujours aussi médiatisée.

111 millions de romans vendus en 2017

Pour réussir cette rentrée, le marketing est essentiel pour certaines maisons d'édition. Depuis peu, elles ciblent aussi les réseaux sociaux avec notamment des influenceuses. En général, ce sont des jeunes femmes qui postent des critiques sur Internet. Mais pour le lecteur classique, la presse et le bouche-à-oreille jouent encore un rôle essentiel dans cette rentrée littéraire. Ainsi, de petits éditeurs comptent encore sur les méthodes traditionnelles. Le roman lui, est une passion française. L'an dernier, 111 millions d'exemplaires ont été vendus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.