Rentrée littéraire : premiers romans

Pas moins de 567 livres sont publiés pendant cette rentrée littéraire. La particularité de cette année : un nombre record de premiers romans. Ils sont 94 au total.

Dans la vraie vie, Adeline Dieudonné est comédienne. Estelle-Sarah Bulle travaillait dans une institution culturelle. Hector Mathis lui, marche des slams pleins la tête. À 25 ans, il écrit comme il parle. Son roman commence un soir de chaos dans Paris. Effrayé par le grondement de la ville, son personnage décide de fuir. Un récit nerveux écrit d'un seul jet.

Transmettre une histoire familiale

La forêt, c'est le décor inquiétant de l'histoire que raconte une petite fille de 10 ans. Adeline Dieudonné a décidé de décrire l'enfer d'une vie familiale apparemment banale. La jeune auteure est déjà en lice pour trois grands prix, dont le prix Goncourt et le prix Renaudot. Pour Estelle-Sarah Bulle, tout est parti de l'envie de transmettre une histoire familiale, celle de ses origines antillaises. Elle brosse le portrait d'une Guadeloupe parfois méconnue, sur plusieurs générations. Trois premiers romans d'auteurs qui ont en commun, ressenti à un moment de leur vie, l'urgence de l'écriture, comme une évidence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Adeline Dieudonné, Meryem Alaoui, Clélia Renucci, Hector Mathis, et Estelle-Sarah Bulle, cinq primo-romanciers de la rentrée littéraire 2018
Adeline Dieudonné, Meryem Alaoui, Clélia Renucci, Hector Mathis, et Estelle-Sarah Bulle, cinq primo-romanciers de la rentrée littéraire 2018 (CULTUREBOX)