Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo "Je n'ai jamais voulu espérer parce que j'avais peur d'être déçue", réagit Leïla Slimani après son prix Goncourt

Publié Mis à jour
VIDEO. Leïla Slimani, prix Goncourt 2016 : "je n'ai jamais voulu espérer"
Article rédigé par
France Télévisions

Récompensée pour une "Chanson douce", la romancière était jeudi soir l'invitée de "C à vous" sur France 5.

Histoire d'une nounou infanticide, sa Chanson douce (éd. Gallimard) devrait faire un malheur en librairie. A 35 ans, Leïla Slimani a obtenu, jeudi 3 novembre, le prix Goncourt 2016, le plus convoité des prix littéraires. Elle était le soir même l'invitée de "C à vous" sur France 5.

"C'est votre deuxième roman seulement. Vous vous donniez quelques années supplémentaires pour rafler la mise ? Au fil des sélections, vous avez commencé à y croire ?" lui a demandé Anne-Sophie Lapix. "Je n'ai jamais voulu espérer parce que j'avais peur d'être déçue", lui a répondu la romancière. "J'imaginais que je n'aurai rien."

Une auteure "en eaux troubles"

Leïla Slimani explique ensuite avoir construit son roman à la manière d'un thriller, dont le lecteur serait aussi l'enquêteur. Pour Culturebox, l'écrivaine fait preuve "d'un talent certain pour la navigation en eaux troubles". Dans son premier roman, Dans les griffes de l'ogre, elle évoquait l'addiction sexuelle d'une jeune femme. Le second "est consacré à la dérive d'une nounou qui assassine les deux enfants qu'elle adore". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prix littéraires

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.