Niort, Dunkerque, Maubeuge... Ces villes que des artistes stigmatisent

Une phrase du dernier livre de Michel Houellebecq sur la ville de Niort (Deux-Sèvres) a fait grincer des dents. Mais ce n'est pas la première commune à bénéficier d'une publicité dont elle se serait bien passée.

FRANCE 2

Niort (Deux-Sèvres), avec son superbe double donjon est-elle une ville moche ? C'est en tout cas ce que pense l'un des personnages du livre Sérotonine de Houellebecq. Une phrase, page 45, qui crée un début de polémique. "C'est dans un état d'exaspération avancée que j'arrivai à Niort, une des villes les plus laides qu'il m'ait été donné de voir", écrit l'auteur dans son livre. Certains Niortais n'ont pas vraiment apprécié, mais le maire préfère y voir le bon côté des choses. "C'est l'occasion de faire parler de Niort", souligne Jérôme Baloge.

Une longue liste

C'est loin d'être la première fois qu'un artiste dénigre une ville de province. En 2016, en tournée à Tahiti, Johnny Hallyday s'en était pris à Maubeuge (Nord). Le rockeur s'était excusé en chantant. En 2015, dans le magazine Elle, Catherine Deneuve associait la ville de Dunkerque (Nord) à la tristesse, aux cigarettes et à l'alcool. Éric et Ramzy se sont quant à eux moqués de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), Jean-Pierre Foucault de Dijon (Côte-d'Or), Melissa Theuriau de Besançon (Doubs). La liste des villes raillées est longue, Niort peut se consoler.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'écrivain Michel Houellebecq à Paris, le 5 novembre 2014.
L'écrivain Michel Houellebecq à Paris, le 5 novembre 2014. (MIGUEL MEDINA / AFP)