Littérature : les mystères d’Agatha Christie

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Les battantes : les mystères d’Agatha Christie
FRANCE 2
Article rédigé par
C. Azzopardi, C. Vignal, E. Piquereau, L. Cavi, F. Dumont - France 2
France Télévisions

La série “Les battantes” revient sur le destin de femmes qui ont ouvert la voie aux autres. Dimanche 5 septembre, c’est Agatha Christie, la reine du crime, qui est à l’honneur. Elle était une vraie aventurière.

Dans les années 1920, Agatha Christie a parcouru le globe. Elle fut d’ailleurs la première Britannique à faire du surf à Hawaï. Quarante-cinq ans après sa mort, elle reste l’auteur le plus vendu au monde, après Shakespeare. La reine du roman policier a mené une vie si discrète qu’il existe peu d’images d’elle, comme celles de son anoblissement par la reine d’Angleterre.

Une grande timide

La vieille dame, forte de son succès, est cependant restée aussi timide que la petite fille qu’elle fût. Fillette solitaire, Agatha Christie n’a jamais été à l’école. Dans le jardin du comté du Devon, où elle grandit, elle développe pourtant une imagination hors pair. Excellente pianiste, elle envisage un temps une carrière artistique. Même si elle était une virtuose en privé, elle était incapable d’affronter un public en concert”, relate Béatrix de L’Aulnoit, auteure d’une biographie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Livres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.