Le peintre et dessinateur Pierre Le-Tan est mort à 69 ans

Connu pour ses illustrations de magazines et de couvertures de livres, cet ami de Patrick Modiano était aussi écrivain. 

Le peintre et dessinateur Pierre Le-Tan au Musée d\'Art moderne de Madrid (Espagne) qui lui consacrait une rétrospective, en février 2004.
Le peintre et dessinateur Pierre Le-Tan au Musée d'Art moderne de Madrid (Espagne) qui lui consacrait une rétrospective, en février 2004. (J.L. PINO / EFE / MAXPPP)

Le peintre et dessinateur Pierre Le-Tan, qui a illustré de nombreuses couvertures de romans et de magazines dont le New Yorker, est décédé mardi des suites d'une longue maladie à l'âge de 69 ans, a annoncé mercredi son éditeur, la maison Stock.

Né en 1950 à Paris, fils d'un célèbre peintre vietnamien (Lê Phô), il a débuté sa carrière à 19 ans en dessinant des couvertures pour le New Yorker.

"J'ai une façon de dessiner qui est asiatique, c'est-à-dire précise, très linéaire, (avec) une espèce de fausse perspective (...) même si mes sujets ne sont pas asiatiques", confiait-il récemment pour un portrait que lui consacrait en 2015 le magazine Entrée Libre de France 5.

Des dessins à lire et des mots à regarder

"A la fois peintre, dessinateur, écrivain, il a illustré une centaine de livres en français comme en anglais, dont Memory Lane de Patrick Modiano, Jardins, les vrais et les autres d'Umberto Pasti, et A Booklover's Guide to New York de sa fille Cléo Le-Tan", souligne la maison d'édition dans son communiqué.

Son trait discret et mélancolique seyait à ravir à l'univers de Modiano, prix Nobel de littérature 2014, qui était aussi un ami.

Ses compositions - mêlant fins traits noirs, ombres hachurées, le tout rehaussé d'un peu d'aquarelle - pouvaient être vues comme des "dessins qui doivent être lus et des mots qui doivent être regardés", disait-il. Ce grand collectionneur érudit a également eu les faveurs de grandes marques pour des publicités et avait imaginé en 1997 les décors de Quadrille, film de Valérie Lemercier.

Le dessin de couverture de \"Memory Lane\" de Patrick Modiano était signé Pierre Le-Tan.
Le dessin de couverture de "Memory Lane" de Patrick Modiano était signé Pierre Le-Tan. (LE SEUIL)

Le père d'Olympia Le-Tan était aussi écrivain

Il était l'auteur de plusieurs récits dont Paris de ma jeunesse qu'il venait d'achever (sortie prévue en novembre). Il a collaboré pendant de longues années avec sa fille, la créatrice de mode, Olympia Le-Tan. En 2004, le Musée national d'Art moderne de Madrid lui avait consacré une rétrospective.

Couverture du livre de Pierre Le-Tan, \"Quelques collectionneurs\". 
Couverture du livre de Pierre Le-Tan, "Quelques collectionneurs".  (FLAMMARION)