Langage : les mots nés dans la rue

Aurore Vincenti publie "Les mots du bitume", dictionnaire du langage contemporain de la rue, et revient sur les évolutions de la langue française.

Voir la vidéo
FRANCEINFO

Aurore Vincenti est linguiste. Elle décortique le langage de la rue dans son dictionnaire Les mots du bitume. "Il y a aussi peu de pureté dans la langue, explique-t-elle, qu'il y a de pureté dans l'identité française. Je pense que toute la langue qui se crée dans la rue vient enrichir la langue française, l'alimenter et la chahuter. Les jargons dans le monde du travail bousculent la langue française, les flux migratoires également, car mettre deux langues en contact crée des nouvelles naissances".

Tuer la langue française ?

"Il y a des choses qui restent et des choses qui disparaissent", poursuit la linguiste. Certains mots ne seront utilisés que quelques années et deviendront ringards, d'autres, comme le mot "daron", s'inscriront dans une durée plus longue. Aurore Vincenti conclut en disant : "Cela me parait dramatique de dire que l'on est en train de 'tuer notre langue'. Je pense que la meilleure façon de tuer une langue, c'est de la figer, d'empêcher son évolution, d'empêcher les emprunts, d'empêcher qu'elle bouge, tout simplement."

La linguiste Aurore Vincenti, auteur du livre \"Les mots du bitume\".
La linguiste Aurore Vincenti, auteur du livre "Les mots du bitume". (FRANCEINFO)