Cet article date de plus de six ans.

"Les souliers à talons" : raconter la Shoah dans un roman jeunesse

Comment évoquer la Shoah dans un roman jeunesse ? C'est le défit relevé par Vanina Brière, doctorante en histoire contemporaine, avec son livre "Les souliers à talons". Elle rencontre régulièrement des écoliers qui ont lu son ouvrage en classe.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (Capture d'écran France 3)
Vanina Brière est historienne. Elle est chargée de recherche à la Fondation pour la Mémoire de la Déportation depuis huit ans. Auparavant, elle a soutenu une thèse en histoire contemporaine sur les Français au camp de concentration de Buchenwald. "Les souliers à talons" est son premier roman jeunesse. Son travail de mémoire l'emmène aussi dans les écoles, discuter autour de son livre.

Le reportage de Pauline Latrouitte, Carole Lefrançois, Alexis Guedes :
L'histoire du roman est la suivante :
Comment raconter l'indicible à des jeunes d'aujourd'hui ? Comment rappeler ce que fut la Shoah, alors que la Seconde Guerre Mondiale et ses horreurs sont heureusement si loin pour Arthur, Manon ou Romain ? C'est le défi que relèvent Elisabeth et Rachel, deux vieilles dames qui passent l'été entourées de leurs petits enfants. Lorsque la machine à souvenirs se met en branle, le passé très singulier des deux dames resurgit. L'une est née juive et a grandi bien trop vite en connaissant le pire. Ensemble elles se livrent.

"Les souliers à talons" Vanina Brière (Oskar éditions) 8,95 euros.
 (Oskar éditions)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Livres pour enfants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.