Invité des "5 dernières minutes", Charles Pépin revient sur la joie, le bonheur et l'espoir

Décrit comme le "philosophe le plus cool de Paris", Charles Pépin évoque sur le plateau de France 2 son nouveau roman "La Joie", une invitation à vivre dans l'instant présent.

FRANCE 2

Invité des "5 dernières minutes", Charles Pépin vient parler de son nouveau livre "La Joie", dont le héros, Solaro, collectionne les galères, mais reste malgré tout joyeux. "Il arrive à se connecter au présent, à l'instant présent. Son secret, c'est qu'il ne se dit pas 'ce serait tellement mieux si c'était différent'", explique l'écrivain. "Ce qui nous rend tristes, c'est de toujours comparer la réalité de ce qu'on vit à ce qui serait tellement mieux si c'était autrement", indique-t-il.

L'espoir "très souvent" l'ennemi de la joie

Charles Pépin fait une différence entre joie et bonheur. Tandis que le bonheur "est un état durable de satisfaction, la joie est un jaillissement ponctuel". Ainsi, "quand la vie est dure, ça nous empêche d'être heureux, mais la joie, elle, reste possible", assure l'invité de France 2.
Pour le philosophe, l'espoir est "très souvent" un ennemi de la joie. "L'espoir, parfois, prend notre force de vie, et la tire vers le futur, et donc nous enlève pour dire 'oui' à ce que nous vivons, à l'amour, à l'amitié, au présent".
 

Le JT
Les autres sujets du JT