Interview : "L'école de la vie" selon Maxime Rovere

Maxime Rovere est philosophe. À l'occasion de la sortie de son livre "L'école de la vie" dans lequel il relate son expérience de professeur, il donne une interview à franceinfo.

FRANCEINFO

Le philosophe et professeur Maxime Rover raconte son expérience de professeur dans son livre "L'école de la vie"."Quand on a des enfants difficiles, quand on a des profs qu'on déteste. On a le droit de passer à côté de certaines disciplines parce qu'on les redécouvrira plus tard. On a le droit de rejeter en partie les institutions parce que peut-être qu'on comprendra leur logique plus tard qu'on saura d'autant mieux les réformer", explique Maxime Rovere dans une interview donnée à franceinfo.

"La transmission c'est un faux modèle"

Pour Maxime Rovere le savoir ne se transmet pas. "La transmission c'est un faux modèle parce que la transmission suppose que quelqu'un a quelque chose et qui vous le passe comme ça, comme un objet qu'on passerait de main à la main. Dans l'enseignement, le plus important c'est pas ce qu'on passe c'est la manière dont la personne réagit, dont elle va se l'approprier, dont elle va le transformer, l'inverser. Et donc transmettre ça participe d'une nostalgie qu'ont les ainés par rapport à leur propre expérience", poursuit le philosophe.

Maxime Rovère
Maxime Rovère (FRANCEINFO)