Cet article date de plus de quatre ans.

Invité : Michel Houellebecq n'aime pas les "happy ends"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 8 min.
Invité : Michel Houellebecq n'aime pas les "happy ends"
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Auteur d'un nouveau livre, sur Schopenhauer, En présence de Schopenhaueur, Michel Houellebecq est l'invité du 20 Heures.

Michel Houellebecq est l'un des seuls écrivains accueillis dans les cahiers de l'Herne. Une reconnaissance dont il se dit "très content." "Le résultat est très agréable à lire, c'est vraiment la conceptrice, Agathe Novak-Lechevalier, qui a tout fait. Mais ce qui est bien c'est qu'il y a principalement des écrivains, mais [aussi] des musiciens, des cinéastes, il y a des gens qui sont restés anonymes, qui me connaissaient jeune et ça fait un ensemble très varié", ajoute-t-il.


Pas de "happy end" dans ses romans



D'après l'écrivain, qui se décrit comme un émotif, ce trait de caractère n'impacte sa vision dure du monde moderne. "Au fond, je ne crois pas. Je crois que c'est vraiment un examen objectif. Le plus intéressant dans le journal, c'est que la natalité commence à baisser en France. Mon gros sujet, ce sont des couples qui ne marchent pas, mais de peu. Évidemment, faire des couples qui marchent bien ça ne ferait pas des romans très intéressants, il faut un peu de drame. Mais je n'adopte pas vraiment la formule du happy-end", explique-t-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Houellebecq

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.