Cet article date de plus d'un an.

Houellebecq va publier un récit de ses déboires dans le cinéma pornographique

Dans ce récit publié aux éditions Flammarion le 24 mai, l'écrivain revient sur son expérience d'acteur pornographique dans le film d'un cinéaste néerlandais.
Article rédigé par franceinfo Culture avec AFP
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min
L'écrivain Michel Houellebecq au festival Le Printemps de Bourges le 20 avril 2022 (GUILLAUME SOUVANT / AFP/GUILLAUME SOUVANT)

Le romancier Michel Houellebecq va publier le 24 mai un récit de ses déboires avec un cinéaste néerlandais qui l'avait embauché comme acteur pour un film pornographique, ont annoncé mercredi les éditions Flammarion. Le livre de 112 pages s'intitulera Quelques mois dans ma vie, octobre 2022-mars 2023, indique l'éditeur.

"Comme l'objet d'un documentaire animalier"

Sur la quatrième de couverture l'écrivain confie : "Pour la première fois dans ma vie je me sentis traité, absolument, comme l'objet d'un documentaire animalier ; il m'est difficile d'oublier ce moment".

Michel Houellebecq dans la bande-annonce d'un court-métrage du collectif hollandais Kirac diffusée le 23 janvier 2023. (CAPTURE YOUTUBE / KIRAC)

En novembre 2022, l'auteur de La Carte et le Territoire (prix Goncourt 2010) a signé un contrat avec un réalisateur, Stefan Ruitenbeek, en vue d'un film pornographique.

Deux versions s'opposent quant au déroulement du tournage, à Paris et Amsterdam en décembre. Selon Stefan Ruitenbeek, celui-ci s'est très bien passé et devrait donner un bon film. Michel Houellebecq accuse au contraire le réalisateur de l'avoir piégé alors qu'il voulait ne pas être reconnaissable.

Débouté

L'écrivain a déjà raconté sa version des faits dans une lettre ouverte à Stefan Ruitenbeek publiée sur son site internet, dans des documents transmis aux justices française et néerlandaise pour tenter de faire interdire le film, et dans des tribunes publiées par divers titres de la presse en Europe comme le Corriere della sera ou El País.

Le tribunal judiciaire de Paris, s'estimant incompétent, et le juge des référés du tribunal d'Amsterdam, pour lequel le contrat était licite et a été respecté, ont tous deux débouté Michel Houellebecq de sa demande de faire interdire le film.

Une bande-annonce de ce film intitulé Kirac 27 (du nom du collectif artistique néerlandais Kirac à l'origine du projet) a été publiée sur internet en mars, puis retirée.

Michel Houellebecq est un écrivain français très influent, reconnu pour sa qualité d'observation des dérives individualistes des sociétés occidentales. Mais il est aussi controversé en raison de prises de position jugées racistes et islamophobes. Son dernier livre en date est le roman Anéantir paru en janvier 2022.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.