Harry Potter, le sorcier créé par J.K. Rowling, fête ses 20 ans

En deux décennies, les sept tomes de la saga ont été traduits en 79 langues dans 200 pays et vendus à plus de 450 millions d'exemplaires. 

L\'acteur britannique Daniel Radcliffe, dans le rôle de Harry Potter dans \"Harry Potter à l\'école des sorciers\", de Chris Columbus, en 2001. 
L'acteur britannique Daniel Radcliffe, dans le rôle de Harry Potter dans "Harry Potter à l'école des sorciers", de Chris Columbus, en 2001.  (WARNER BROS. / HEYDAY FILMS / AFP)

Des lunettes rondes, des cheveux bruns et une cicatrice en forme d'éclair sur le front : le 26 juin 1997, le monde faisait la découverte du sorcier qui allait métamorphoser la littérature jeunesse. Dimanche 25 juin 2017, les Moldus (le nom donné aux personnes n'ayant aucun don de magie) fêtent les 20 ans de la publication de Harry Potter à l'école des sorciers, le premier tome des aventures du héros sorti de l'imaginaire de la romancière britannique J.K. Rowling. 

En deux décennies, il a été suivi par six autres romans traduits en 79 langues dans 200 pays et vendus à plus de 450 millions d'exemplaires, huit films (qui ont généré pas moins 6,5 milliards d'euros dans le monde), une pièce de théâtre et a donné lieu à des parcs à thème aux Etats-Unis et au Japon, à un parcours touristique en Ecosse, une exposition permanente dans les studios Warner Bros à Londres et à une ribambelle de déclinaisons marketing.

Une saga toujours enrichie

 Via le réseau Twitter, où elle est très active, ainsi que sur le site dédié à la saga, Pottermore, la romancière continue régulièrement de donner de nouvelles informations sur les personnages et l'univers de Harry Potter. Vendredi, dans un texte consacré à l'arbre généalogique du sorcier, les fans ont ainsi appris que l'arrière-grand-père du sorcier s'appelait également Harry Potter (ou plutôt, Henry, surnommé Harry), a rapporté le Huffington Post.  

"Henry a fait sensation lorsqu'il a publiquement condamné le ministre de la magie d'alors, Archer Evermonde, qui avait interdit aux sorciers d'aider financièrement les Moldus pendant la Première Guerre mondiale, précise ce nouveau texte. Son franc-parler pour défendre la cause des Moldus a d'ailleurs été un facteur aggravant dans la décision d'exclure la famille des Vingt-Huit Sacrés (les vingt-huit familles nommées dans le Registre des Sang-Pur)."

Un texte dans lequel les fans ont retrouvé les traces de l'engagement politique de J.K. Rowling. Marquée à gauche, elle prend régulièrement la défense des réfugiés et des classes populaires, fustigeant le racisme, le sexisme ou encore l'homophobie.