Goncourt : François Nourissier quitte l’académie pour raisons de santé

A 80 ans, François Nourissier cède la place qu’il occupait depuis 1977 au sein de la prestigieuse Académie. Une démission pour raisons de santé. Son successeur sera désigné dans les prochains mois.

(Radio France © France Info)

François Nourissier est né à Paris en 1927, d’un père exploitant forestier. Il passe son adolescence en banlieue. Use les bancs de divers collèges privés, puis des lycées Saint-Louis et Louis-le-Grand. Poursuit quelques études chaotiques à Sciences-Po, à la Sorbonne et à la faculté de Droit.

Après quelques petits boulots, des parenthèses dans la publicité et l’action humanitaire (au Secours catholique), François Nourissier fait son entrée "dans le papier" en 1952 comme secrétaire général des éditions Denoël. Quelques années à la revue La Parisienne puis il intègre la prestigieuse maison Grasset en 1958, qu’il ne quittera que presque 40 ans plus tard. Sa démission fera beaucoup de bruit dans le tout Paris littéraire.

Ecrivain et journaliste, il collabore à de nombreux titres. Aux Nouvelles littéraires, au Point, au Figaro Magazine ou à L’Express. Elu en 1977 à l’Académie Goncourt au couvert de Raymond Queneau, il en devient le secrétaire général en 1983 et le président en 1996.

Au milieu des années 90, après une chute inexpliquée, il consulte un neurologue. Le verdict tombe : Parkinson. “Miss P.” comme il la surnomme pudiquement. La maladie, qui lui empoisonne la vie depuis plus de 10 ans mais ne l’empêche pas d’écrire, deviendra même l’héroïne de l’un de ses nombreux ouvrages : “Envers et contre Miss P.”.

Ouvrages autobiographiques :

  • Un petit Bourgeois, 1963, Grasset, Livre de Poche & Cahiers rouges
  • Lettre à mon chien, 1975, Gallimard & Folio
  • Le Musée de l'homme, 1978, Grasset & Livre de Poche
  • Bratislava, Grasset 1990 & Livre de Poche
  • Roman volé, Grasset, 1996 & Livre de Poche
  • A défaut de génie, 2000, Gallimard
  • Prince des Berlingots, 2003, Gallimard
  • La Maison Mélancolie, 2005, Gallimard

    Romans :

  • L'Eau grise, Plon 1951 et Stock 1986
  • Les orphelins d'Auteuil, Plon 1956 & Presses Pocket
  • Le corps de Diane, Julliard, 1957 & Presses Pocket
  • Bleu comme la nuit, Grasset 1958 & Livre de Poche
  • Une Histoire française, Guilde du Livre 1965, Grasset 1966 & Livre de Poche
  • Le Maître de maison, 1968, Grasset & Livre de Poche
  • La Crève, 1970, Grasset & Livre de Poche
  • Allemande, Grasset 1973 & Livre de Poche
  • L'Empire des nuages, Grasset 1981 & Livre de Poche
  • La Fête des Pères, Grasset 1985 & Livre de Poche
  • En avant, calme et droit, Grasset 1987 & Livre de Poche
  • Le Gardien des ruines, Grasset 1992 & Livre de Poche
  • Le Bar de l'escadrille, 1997 & Livre de Poche

    à paraître : Armistice dans la guerre aux femmes

    Gilles Halais