Dans un livre documenté, l'Américaine Chanel Miller écrit enfin son nom

Publié Mis à jour
Etats-Unis : dans un livre documenté, Chanel Miller écrit enfin son nom
franceinfo
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

Six ans après avoir été violée sur un campus américain, Chanel Miller prend la parole dans un livre intitulé "J'ai un nom" qui paraîtra en France aux éditions du Cherche midi.

J’ai un nom. Alors qu’elle s’est longtemps cachée derrière le nom d’Emily Doe, Chanel Miller laisse enfin s’exprimer sa vérité dans un livre, déjà best-seller aux Etats-Unis et qui paraîtra également en français aux éditions du Cherche midi. Cette femme, désormais âgée de 29 ans, sort en effet un ouvrage très documenté dans lequel elle raconte l’histoire de son viol par un étudiant que la justice et la presse américaine ont à l’époque érigé en martyr. Ainsi, malgré trois chefs d’accusation qui pesaient sur lui, Brock Turner n'a écopé que de six mois de prison. Une peine réelle divisée par deux en raison de sa bonne conduite. 

"On le décrivait comme ayant un visage angélique" 

En 2015, alors qu'elle participait à une fête sur le campus de Stanford, Chanel Miller se fait violer par Brock Turner, un étudiant de la même faculté. Des faits qui restent à l'époque presque inaudibles pour la presse américaine tant l'homme blanc qu'il est inspire confiance à la justice de ce pays : "D’ailleurs, mon agresseur, on le décrivait comme ayant un visage angélique et on associe toujours à la blondeur et aux yeux bleus une certaine bonté", s'indigne Chanel Miller. Et l’écrivaine de poursuivre : "C’était un sportif, il n’avait pas l’air d’un mauvais garçon et moi je crois qu’en tant que femme d’origine asiatique je paraissais comme une proie facile, quelqu’un qu’on pouvait repousser car je n’aurai pas l’audace pour qu’on me rende justice". Un pas de plus vers la résilience pour cette jeune femme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.