Doubs : un poème inédit de Victor Hugo retrouvé à Besançon

Un poème inédit de Victor Hugo a été retrouvé dans un collège qui porte son nom à Besançon (Doubs), sa ville natale.

franceinfo

"Ils sont meilleurs que nous ne sommes. Ah, donnons-leur en même temps, avec le pain qu'il faut aux hommes, le baiser qu'il faut aux enfants !" Cet extrait du poème manuscrit de Victor Hugo s'intitule Les Enfants pauvres. Il avait été offert par l'écrivain en 1868 pour une loterie organisée à Besançon (Doubs) au profit des indigents. Puis il a été acheté par un bouquiniste au fils de l'heureux gagnant de l'époque avant d'être revendu à ce qui était alors un lycée.

"Manuscrit original et inédit"

Le poème a été acheté le 30 mai 1951 pour la somme de 6 000 francs par la coopérative scolaire du lycée Victor-Hugo. Et depuis des décennies, le poème a été oublié jusqu'à cette rentrée. "C'est à l'occasion d'un grand tri de nos locaux de l'intendance que nous avons trouvé mes collègues et moi ce cadre dans une armoire parmi d'autres documents sans intérêts", explique Sylvie André, assistante de gestion. "On est certain que c'est un manuscrit original, et qui plus est inédit, parce qu'on n'en trouve aucune trace dans les recueils de poèmes de Victor Hugo", explique Jean-Jacques Fito, le principal du collège. L'autographe inédit de l'écrivain vient compléter l'hommage rendu à Victor Hugo par le premier établissement français à avoir porté son nom dès le lendemain de ses obsèques en juin 1885.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le poème inédit de Victor Hugo retrouvé à Besançon
Le poème inédit de Victor Hugo retrouvé à Besançon (FRANCEINFO)