Des Juifs allemands dénoncent la vente de livres antisémites sur Amazon

L'entreprise de vente en ligne a promis de prendre des "mesures" si des "violations" de ses règles étaient avérées.

Un entrepôt Amazon à Dortmund en Allemagne, le 8 novembre 2018.
Un entrepôt Amazon à Dortmund en Allemagne, le 8 novembre 2018. (INA FASSBENDER / DPA)

Ce n'est pas la première fois que l'entreprise est pointée du doigt à ce sujet. Le Conseil central des juifs allemands a dénoncé, samedi 13 juillet, la vente sur Amazon de livres antisémites et d'articles glorifiant le nazisme. Amazon a assuré en retour "prendre très au sérieux" cette mise en garde et promis de prendre des "mesures" si des "violations" de ses règles étaient avérées.

Il est "absolument inacceptable que des tee-shirts et des autocollants soient vendus via Amazon, glorifiant le nazisme, ou incitant à la haine des minorités", a déploré le président du Conseil central, Josef Schuster, dans une interview au groupe RND. Le géant mondial de la vente en ligne porte "une grande responsabilité morale et sociale", selon Josef Schuster, pour qui Amazon ne peut se retrancher derrière son seul rôle de "fournisseur".

Nous attendons d'une entreprise comme Amazon, ainsi que des autorités responsables, qu'elles retirent immédiatement ces articles de la circulation et qu'elles engagent systématiquement des poursuites pénales.Josef Schusterà RND

Livres, autocollants et tee-shirts nazis

Il pointe en particulier la vente d'ouvrages ouvertement antisémites, comme Le juif comme parasite mondial ou Judas : l'ennemi mondial. Le premier ouvrage était effectivement disponible samedi matin, pour 20 euros, sur la plateforme de vente en ligne. Le Conseil central s'alarme aussi de la vente d'auto-collants ou de tee-shirts portant des inscriptions nazies.

"Nous nous distançons clairement du national-socialisme et de sa glorification", a réagi auprès de l'AFP un porte-parole du groupe, promettant d'"examiner en détail ces groupes de produits". "Nous avons des directives claires et tous les vendeurs Amazon doivent se conformer à nos conditions de vente", prévient Amazon. "Si nous prenons connaissance d'une violation, nous prendrons les mesures appropriées, qui peuvent inclure la fermeture du compte du vendeur", conclut le géant du e-commerce.