Dernière sélection du prix de Flore : exit Boualem Sansal

L'écrivain algérien Boualem Sansal, qui a figuré sur quasiment toutes les premières listes des prix littéraires d'automne, a disparu de l'ultime sélection du prix de Flore, dévoilée jeudi sur le site internet du prix.

Boualem Sansal n\'est plus dans la sélection du prix de Flore
Boualem Sansal n'est plus dans la sélection du prix de Flore (Joël Saget / AFP)
Six titres, dont trois premiers romans, ceux respectivement de Jean-Pierre  Montal, Jean-Noël Orengo et Daniel Parokia, demeurent en lice pour le prix de Flore, qui  sera attribué le 10 novembre. 

Voici la dernière sélection par ordre alphabétique  d'auteurs :              

- Laurent Binet, "La septième fonction du langage" (Grasset)
- Pierre Ducrozet, "Eroica" (Grasset)
- Emilie Frèche, "Un homme dangereux" (Stock)
- Jean-Pierre Montal, "Les années Foch" (Pierre-Guillaume de Roux)
- Jean-Noël Orengo, "La fleur du capital" (Grasset)
- Daniel Parokia, "Avant de rejoindre le grand soleil" (Buchet-Chastel)
              
Le jury du prix de Flore, présidé par Frédéric Beigbeder, est composé de Jacques Braunstein, Manuel Carcassonne, Carole Chrétiennot, Michèle Fitoussi, Jean-René Van Der Plaetsen, François Reynaert, Jean-Pierre Saccani, Bertrand de Saint-Vincent, Christophe Tison, Philippe Vandel et Arnaud Viviant.

Boualem Sansal est toujours en lice pour le prix Goncourt, le Femina et le Grand prix du roman de l'Académie française.
              
L'an dernier, le prix avait été attribué à Aurélien Bellanger pour  "L'aménagement du territoire" (Gallimard).