Cet article date de plus de huit ans.

Dernière sélection du Goncourt

L'Académie Goncourt a publié sa dernière sélection de quatre romans. Toujours en lice, Sorj Chalandon et Alexis Jenni, l'une des surprises de la rentrée. Son roman,"L'Art français de la guerre", figure également dans la dernière sélection du prix Renaudot.
Article rédigé par
franceinfo Culture (avec AFP) - franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les livres sélectionnés pour le Goncourt
 (DR)

Plus que quatre prétendants sur huit dans cette ultime sélection, qui voit disparaître en particulier l'un des best-sellers de la rentrée, "Rien ne s'oppose à la nuit", de Delphine de Vigan (Lattès), prix du roman Fnac en septembre, et "Les souvenirs", de David Foenkinos (Gallimard), meilleure vente de l'été avec son précédent roman.

Sélection :

- Sorj Chalandon "Retour à Killybegs" (Grasset)
- Alexis Jenni "L'Art français de la guerre" (Gallimard)
- Carole Martinez "Du Domaine des Murmures" (Gallimard)
- Lyonel Trouillot "La belle amour humaine" (Actes Sud)

Le prix goncourt sera décerné le 2 novembre prochain.

Jury :
- Edmonde Charles-Roux, présidente du jury, membre depuis 1983
- Robert Sabatier, membre depuis 1971
- Françoise Mallet-Joris, membre depuis 1971
- Didier Decoin, membre depuis 1995
- Françoise Chandernagor, membre depuis 1995
- Jorge Semprún, membre depuis 1996 (décédé en 2011)
- Bernard Pivot, membre depuis 2004
- Tahar Ben Jelloun, depuis 2008, au couvert de François Nourissier, démissionnaire
- Patrick Rambaud, depuis 2008, au couvert de Daniel Boulanger, démissionnaire
- Régis Debray, depuis 2011, au couvert de Michel Tournier, démissionnaire

Le prix Goncourt a été créé dans son testament en 1896 par Edmond de Goncourt. La Société Littéraire des Goncourt a été fondée en 1902 et le premier prix Goncourt proclamé le 21 décembre 1903. Ce prix annuel est décerné au début du mois de novembre, après trois présélections successives, en septembre et en octobre, parmi les romans publiés dans l'année en cours.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.