Culture : les Français écrivent de moins en moins

Les Français écrivent de moins en moins, c'est un fait, mais certains secteurs résistent. Les explications d'Anthony Jolly, sur le plateau de France 2. 

FRANCE 2

Moins de lettres manuscrites, plus de mails, plus de SMS : nous délaissons nos stylos au profit de nos claviers. Pour autant, certains secteurs résistent. Par exemple, les cartes postales. "Les Français en envoient en moyenne 7 par an (surtout les personnes âgées)", rapporte Anthony Jolly sur le plateau de France 2, un chiffre stable depuis 20 ans. Néanmoins, nous sommes encore loin de nos voisins allemands, qui en envoient 20 par an, ou des Britanniques, qui en envoient 50 par an.

Trois millions de Français écrivent un journal intime 

Paradoxe : la pratique de l'écriture diminue globalement, mais de plus en plus de Français se rêvent écrivains. "Un Français sur trois envisagerait un jour d'écrire un livre à un moment de sa vie", poursuit le journaliste. Souvent, ça n'a pas vocation à être publié, c'est simplement écrire pour soi, ou pour sa famille. Écrire, et écrire bien, cela s'apprend. Plusieurs sites donnent des conseils, proposant des ateliers d'écriture en ligne, et des conseils d'auteurs pour améliorer sa prose. Vous envoyez votre texte, et la communauté du site donne son avis". Quant aux journaux intimes, on les pensait passés de mode, réservés aux jeunes filles, mais ils séduisent de nouveau. "Trois millions de Français écrivent plus ou moins régulièrement des moments de leur vie, précise le journaliste. Pour cela, le papier reste le support le plus apprécié. Il conserve sa noblesse, et là, le stylo a encore un petit temps d'avance sur le clavier", conclut-il.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Journal intime
Journal intime (FRANCE 2)