Cet article date de plus de cinq ans.

Bernard Pivot : "Michel Tournier a toujours côtoyé l'extravagant, le monstrueux, le terrible"

Le président de l'Académie Goncourt, Bernard Pivot, a réagi ce lundi soir sur France Info à la mort de l'écrivain Michel Tournier. L'auteur français avait reçu le fameux prix pour "Le Roi des aulnes" en 1970.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (L'écrivain Michel Tournier chez lui à Choisel, où il s'est éteint à 91 ans ce lundi soir.  © MaxPPP)

"Michel Tournier a toujours côtoyé l'extravagant, le monstrueux, le terrible" , a déclaré ce lundi soir sur France Info Bernard Pivot, le président de l'Académie Goncourt.  "On peut retrouver dans ses romans une expression de la cruauté du 20ème siècle" , a-t-il estimé.

L'écrivain Michel Tournier est mort lundi soir à l'âge de 91 ans à son domicile de Choisel, dans les Yvelines. Il avait reçu en 1970 le prix Goncourt pour "Le Roi des aulnes", "la seule fois dans l'histoire du Goncourt où un roman a obtenu l'unanimité du jury" , a rappelé Bernard Pivot.

"Vendredi ou la vie sauvage"

Il a également précisé que "Vendredi ou la vie sauvage paru en 1971, un des romans pour enfants les plus célèbres de Tournier, était le livre "dont il était le plus fier parce qu'il a toujours adoré les enfants. Il se rendait régulièrement à leur rencontre dans les collèges et les lycées". 

"Michel Tournier pensait que les enfants étaient les meilleurs lecteurs du monde" a raconté Bernard Pivot sur France Info
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Livres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.