LCI renvoie Alain Finkielkraut après ses propos polémiques sur l'affaire Duhamel

Dans "La Familia grande", Camille Kouchner accuse son beau-père, le politologue Olivier Duhamel, d’inceste sur son frère jumeau lorsque celui-ci était adolescent."Il faut savoir s'il y a eu consentement ou non", a déclaré le philosophe et écrivain dans l'émission "24h Pujadas".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Alain Finkielkraut en 2016. (ERIC FEFERBERG / AFP)

LCI renvoie Alain Finkielkraut après ses propos sur l'affaire Duhamel, a appris franceinfo auprès du groupe TF1, confirmant une information de Télérama. "Il faut savoir s'il y a eu consentement ou non", a déclaré le philosophe et écrivain, lundi 11 janvier, dans l'émission "24h Pujadas" de David Pujadas, dans laquelle il intervient régulièrement. Selon Alain Finkielkraut, dans ce genre d'affaires, "à chaque fois que vous recherchez la spécificité on vous accuse de complicité de crime."

Ces déclarations font suite à la sortie du livre de Camille Kouchner La Familia grande dans lequel elle accuse son beau-père Olivier Duhamel d’inceste sur son frère jumeau lorsque celui-ci était adolescent. Alain Finkielkraut a choqué en questionnant le consentement de la victime. "On n'a pas les éléments. Y a-t-il eu consentement ? A quel âge cela a-t-il commencé ? Y a-t-il eu ou non une forme de réciprocité ? On parle d'un adolescent. Ce n'est pas la même chose" qu'un enfant a expliqué l'académicien.

Le politologue Olivier Duhamel intervenait également régulièrement sur LCI. Il avait, juste avant la sortie du livre de sa belle-fille, annoncé qu'il cessait ses interventions sur cette chaîne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.