Paris : l'ancien adjoint à la culture Christophe Girard est exclu de la majorité municipale

Lors d'une réunion de Paris en commun, il lui a été demandé "de se mettre en retrait", explique l'élu du 18e arrondissement. En août dernier il s'était mis en retrait après l'ouverture d'une enquête pour viol le visant et qui a été classé sans suite. Il continuera à siéger au conseil de Paris en tant qu'"indépendant".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Christophe Girard, en 2014. (JOEL SAGET / AFP)

Christophe Girard, ancien adjoint à la culture a la mairie de Paris, a été exclu de la majorité municipale, a-t-il indiqué jeudi 28 janvier à franceinfo confirmant une information du Parisien. Lors d'une réunion de Paris en commun, il lui a été demandé "de se mettre en retrait", a expliqué Christophe Girard.

L'élu siègera au conseil de Paris comme "indépendant"

L'élu du 18e avait démissionné en juillet de ses fonctions d'adjoint à la Culture après des attaques d'élus écologistes de la majorité en raison de ses liens avec l'écrivain Gabriel Matzneff, accusé de pédophilie. Il s'était ensuite mis en retrait en août en raison de l'ouverture d'une enquête par le parquet de Paris sur des accusations de viol le visant, enquête classée sans suite en novembre en raison de la prescription des faits. Interrogé par franceinfo, Christophe Girard a dénoncé "un piétinement du droit, la justice ayant classé l'affaire".

Il estime que la maire de Paris, Anne Hidalgo "a cédé à la demande des maires". Christophe Girard a expliqué qu'il continuerait de siéger au conseil de Paris et à la mairie du 18e arrondissement comme "indépendant".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.