A Hyères l'hommage à la romancière américaine Edith Wharton première femme prix Pulitzer

Plusieurs oeuvres de cette romancière amoureuse de la France et amie d'Henry James ont été adaptées au cinéma.

Portraits d\'Edith Wharthon exposés à Hyères
Portraits d'Edith Wharthon exposés à Hyères (E. Pepin / J. Fuster /France Télévisions)

Edith Wharton, francophile, auteur méconnu et peintre de la haute société américaine du tournant du siècle se voit consacrer une exposition à Hyères dans le Var.  

Très célèbre dans son pays de son vivant et encore maintenant, Edith Wharton, naît en 1862 à New York, une ville qui sera indissociable de son œuvre. Sa famille est fortunée et sa connaissance très fine des us et coutumes de son milieu, la haute bourgeoisie de la côte est américaine, lui servira plus tard comme toile de fond de la majorité de ses œuvres littéraires.

Rencontre avec Henry James 

Devenue adulte, elle se rend fréquemment en France où l’écrivain Paul Bourget, rencontré aux Etats-Unis, l’introduit au monde de l’écriture romanesque. Elle sera aussi presque toute sa vie une très proche amie du géant des lettres Henry James qui dit-on, jalousait un peu ses chiffres de vente…

Son premier roman, Chez les heureux du monde  publié en 1905, est un succès. Cette histoire tragique d’une brillante jeune mondaine vivant une descente aux enfers sociale est depuis considéré comme un classique. Ecrivain assez prolifique, Edith Wharton publie régulièrement, essentiellement des romans mais aussi des essais ou des récits autobiographiques.

Première femme Prix Pulitzer

Côté fiction, ses œuvres de style naturaliste sont aussi des romans psychologiques à la construction élaborée. En 1920, elle obtient le prix Pulitzer pour Le temps de l’innocence. C’est alors la première fois que la prestigieuse récompense est attribuée à une femme.

Durant la Première guerre mondiale, elle est en France où elle s’est installée en 1907 et elle participe à l’effort de guerre en montant un service d’accueil et de visites hospitalières.   Elle vit en France jusqu’à sa mort en 1937.

Adaptée au cinéma par Scorcese 

Plusieurs de ses œuvres ont été adaptées pour le cinéma comme Ethan Frome, Chez les heureux du monde ou Le temps de l’innocence, ce roman ayant même connu plusieurs versions dont la dernière avec Daniel Day-Lewis et Michelle Pfeiffer a été réalisée par Martin Scorsese en 1993.

Exposition Edith Wharton, une romancière américaine en France

Médiathèque de Hyères, Var

Depuis le 11 juin.