L’IMMIGRATION, DANS LE MONDE EN FACE

Une Soirée : 1 Documentaire et 1 Débat : "Immigration : La France est-elle toujours attractive ?" Débat après le documentaire "Le véritable coût de l’immigration"

(©)

Cette semaine dans le Monde en face sur France 5 : « L’immigration»

Les idées reçues sur les étrangers qui s’installent chez nous sont nombreuses. Ce film, qui donne la parole à des immigrés et à des experts, démontre, chiffres à l’appui, le non-sens de notre xénophobie. Après La Grande Evasion fiscale, Travail au noir, Bye bye l’euro, France 5 poursuit son questionnement, son analyse et son décryptage des thèmes économiques et politiques qui agitent nos sociétés.

(©)
©Intuition Films et Docs

Le débat sur l’immigration en France véhicule beaucoup de fantasmes. Une idée bien ancrée dans les esprits voudrait que de plus en plus d’immigrés arrivent chez nous, aient du mal à s’intégrer et gangrènent les finances du pays. Pour démêler le vrai du faux, la réalisatrice Martine Delumeau est partie à la rencontre de plusieurs primo-arrivants, d’origines et de catégories sociales différentes, qui cherchent à s’installer ou à poursuivre leur vie en France. En les suivant dans leur quotidien, en chiffrant les aides qu’ils perçoivent, mais aussi en mettant en exergue leur contribution économique et culturelle à la collectivité, ce film révèle l’envers du décor et rend compte sans détour d’une réalité inattendue qui pourrait faire bouger les lignes. Yazan, le jeune réfugié syrien, Milli, la consultante péruvienne, Julia, la vendeuse polonaise, Mohamed, le médecin marocain, ou Christian, l’entrepreneur camerounais, reviennent sur les raisons de leur venue en France et donnent à voir une autre image de l’immigration. Plusieurs experts – économistes, démographes, chercheurs, historiens – apportent des précisions essentielles et laissent entrevoir ce que serait la société française sans immigrés.

Entretien avec la réalisatrice Martine Delumeau

(©)
©Intuition Films et Docs

*« C’est en discutant avec le producteur Michel Welterlin que l’idée de faire un film sur l’immigration légale en France a germé. Le sujet m’intéresse depuis longtemps, puisque, il y a des années, j’ai collaboré à un magazine de France 3 qui s’appelait

Premier Service et qui entendait favoriser les échanges entre les différentes composantes de la société. Je suis toujours étonnée de voir que les informations véhiculées dans les médias, les débats télévisés, les interviews des politiques ne correspondent pas aux résultats des études des chercheurs ni à la parole des experts. Les idées reçues sur l’immigration régulière sont nombreuses et bien ancrées dans l’imaginaire collectif. »

« Nous souhaitions avoir un panel d’immigrés originaires de pays différents et de catégories sociales diverses. Mon seul regret est de ne pas avoir pu recueillir le témoignage d’un Asiatique. J’ai été aidée dans mes recherches par une journaliste enquêtrice. J’ai rencontré toutes sortes de personnes dans des associations, par le bouche à oreille. Finalement, ceux qui s’expriment dans le film sont ceux qui avaient vraiment envie de raconter leur vie, leur parcours, qui avaient un message à faire passer. »

« Il fallait montrer un autre visage des immigrés. Surprendre un peu le téléspectateur dans sa vision de l’immigré « forcément » pauvre, dépendant des aides sociales. Certes, la plupart des immigrés en France ont un niveau de vie plus bas que les natifs. Mais donner à voir un médecin, un chef d’entreprise, une vendeuse dans une boutique de prêt à porter de luxe, une cadre bouscule les idées reçues. »*

(©)
©Intuition Films et Docs

Après la diffusion du documentaire, Marina Carrère d’Encausse propose un débat : Immigration : La France est-elle toujours attractive ?

(©)
Avec deux invités :

Jean-Christophe Dumont , économiste spécialiste des migrations internationales 

Wali Mohammadi , réfugié afghan, naturalisé français. Auteur de «  Kaboul à Calais, l’incroyable périple d’un jeune afghan » éditions Robert Laffont.

A l’heure où l’Europe vit une crise migratoire sans précédent,  les français sont divisés.

Si 53% d’entre eux sont favorables à l’accueil des réfugiés, cette vague d’arrivants ravive aussi des  craintes : prestations sociales, chômage, crise économique : avons-nous les moyens de les intégrer ?…

Pour démêler le vrai du faux, la réalisatrice a suivi plusieurs immigrés dans leur quotidien en chiffrant leur contribution à l’économie française. Chef d’entreprise, cadres, étudiants leur témoignage va à l’encontre des idées reçues.

Et si c’était la France qui avait besoin des immigrés ? …

PLUS D’INFORMATIONS SUR : france5.fr