Les migrations massives vers l'Europe "vont durer", estime le grand reporter Pascal Manoukian

La vie des migrants, leur accueil en France sont des questions qui bousculent la société française et divisent aussi. C'est justement l'objet du dernier livre du grand reporter Pascal Manoukian, "Les échoués".

France 3

Le livre de Pascal Manoukian commence à l'époque où l'île de Lampedusa fait son apparition dans les grands titres de l'actualité. "J'ai écrit ce roman pour raconter l'histoire des pionniers, de ceux qui ont ouvert les routes des migrations", explique le grand reporter. Selon lui, on découvre aujourd'hui ces drames en Méditerranée mais ce sont des routes que les migrants, où les "échoués" comme les appelle le journaliste, empruntent depuis déjà longtemps.

"Ces histoires de quotas sont vaines"

"J'ai choisi de démarrer en 91 parce qu'il y a eu à la fois la création d'un espace européen où on a dit 'il n'y a plus de frontières en Europe", raconte Pascal Manoukian. Il estime que ces migrations "vont durer" : "c'est quelque chose qui est parti pour durer c'est pour ça que ces histoires de quotas sont vaines, le phénomène va prendre tellement d'ampleur que ça n'a pas de sens", dénonce le grand reporter.
"Les échoués" est paru le 20 août aux éditions Don Quichotte.

Le JT
Les autres sujets du JT
( CAPTURE ECRAN FRANCE 3)