Les cinq tableaux qui ont fait bondir les enchères

"Le Cri" d'Edvard Munch sera prochainement mis aux enchères à New York et pourrait s'arracher à plus de 80 millions de dollars. L'occasion pour FTVi de dresser le palmarès des cinq plus grosses ventes.

Cette version du \"Cri\", d\'Edvard Munch, est la seule qui soit encore possédée par un particulier.
Cette version du "Cri", d'Edvard Munch, est la seule qui soit encore possédée par un particulier. (AFP / SOTHEBY'S)

Une version du célèbre tableau Le Cri, du peintre norvégien Edvard Munch, sera mise aux enchères à New York le 2 mai prochain par Sotheby's. Quatre versions de cette œuvre expressionniste existent, montrant un homme criant, les mains sur les oreilles sur fond de ciel ensanglanté. Celle que Sotheby's propose est la seule qui soit encore possédée par un particulier. Les enchères pourraient s'envoler et dépasser les 80 millions de dollars (60 millions d'euros). L'occasion pour FTVi de dresser la liste des chefs d'œuvre les plus prisés de la planète et dont les prix ont atteint des sommets :

• "Les Joueurs de cartes", de Paul Cézanne, 1885

C'est la toile qui détient le record. Selon le magazine américain Vanity Fair
la famille royale du Qatar a acheté la toile en 2011 pour 250 millions de dollars (190 millions d'euros) aux héritiers d'un armateur grec.

\"Les Joueurs de cartes\", de Paul Cézanne.
"Les Joueurs de cartes", de Paul Cézanne. (ALFREDO DAGLI ORTI / AFP)
Le tableau, rarement montré au public, fait partie d'une série de cinq œuvres de Cézanne sur ce thème à la fin du XIXe siècle. Les quatre autres sont détenues par le musée d’Orsay, la galerie Courtauld à Londres, le Metropolitan Museum of Art de New York et la Barnes Foundation de Philadelphie. Le Qatar pourrait bien faire de sa possession l'une des pièces maîtresses de son musée national, qui doit réouvrir ses portes en 2014 après rénovation.

• "No. 5", de Jackson Pollock, 1948

Ce tableau de l'Américain Jackson Pollock s'est vendu en 2006 selon le New York Times, pour 140 millions de dollars. Exposé au musée d'art moderne de New York,il était la propriété du producteur David Geffen, le fondateur de Geffen Records et co-fondateur de Dreamworks, il a été revendu à un acheteur anonyme.

\"N°. 5\", de Jackson Pollock.
"N°. 5", de Jackson Pollock. (DR)

"Woman III", de Willem de Kooning, 1953

Cette toile s'est vendue 137,5 millions de dollars en novembre 2006. Le tableau a une histoire un peu particulière. Exposé dans les années 70 au musée d'art contemporain de Téhéran, il avait disparu en 1978, à la veille de la révolution iranienne. C'est en 1994 qu'il réapparaît avant d'être échangé par le gouvernement iranien contre un manuscrit du Livre des Rois datant du XVIe siècle et provenant d'une collection américaine.

\"Woman III\", de Willem De Kooning, photographié le 1er avril 2009 à New York.
"Woman III", de Willem De Kooning, photographié le 1er avril 2009 à New York. (TIMOTHY A. CLARY / AFP)

• "Le portrait d'Adèle Bloch-Bauer I", de Gustav Klimt, 1907

L'artiste autrichien a mis trois ans pour réaliser cette toile. Elle représente la femme de Ferdinand Bloch-Bauer, un riche industriel devenu son mécène. Elle été vendue aux enchères pour 135 millions de dollars lors d'une vente privée en 2006.
 

\"Le portrait d\'Adele Bloch-Bauer I\", de Gustav Klimt, lors d\'une exposition à Los Angeles, le 4 avril 2006.
"Le portrait d'Adele Bloch-Bauer I", de Gustav Klimt, lors d'une exposition à Los Angeles, le 4 avril 2006. (CHRIS PIZZELLO / REUTERS)

• "Le Portrait du docteur Gachet", de Vincent Van Gogh, 1890

Ce portrait représente le médecin qui a soigné Vincent Van Gogh. Il a été vendu en 1990 pour 82,5 millions de dollars à un homme d'affaires japonais, Ryoei Saito. L'homme est mort en 1996. On est depuis sans nouvelles du tableau. Le Figaro (article payant) revient sur l'histoire de cette œuvre.

\"Le Portrait du docteur Gachet\", Vincent Van Gogh, 1890.
"Le Portrait du docteur Gachet", Vincent Van Gogh, 1890. (VINCENT VAN GOGH / THE BRIDGEMAN ART LIBRARY)