Les adresses "Hotmail" commencent à être renommées "Outlook"

Ce basculement doit permettre à Microsoft de rattraper son retard sur Google et son service de messagerie Gmail.

Ce basculement doit permettre à Microsoft de rattraper son retard sur Google et son service de messagerie Gmail.
Ce basculement doit permettre à Microsoft de rattraper son retard sur Google et son service de messagerie Gmail. (BLOOMBERG / GETTY IMAGES )

Grand chambardement dans les boîtes mail de millions d'utilisateurs. Microsoft a commencé à basculer, mardi 19 février, les comptes de son service de courriels Hotmail vers Outlook.com, un changement de marque censé l'aider à rattraper le retard pris sur Google et son service Gmail. Le groupe entend boucler "d'ici l'été" la transition, qu'il promet indolore pour les utilisateurs : ils conserveront leurs contacts et même éventuellement leur adresse actuelle.

Le changement s'inscrit dans la réinvention actuelle de Microsoft, qui vient de modifier ses produits vedettes Windows et Office, et s'apprête à arrêter, à partir du 8 avril, son service de messagerie instantanée Messenger pour le remplacer par le système de téléphonie via internet Skype, acheté en 2011. Environ 60 millions de personnes ont déjà opté pour Outlook.com depuis octobre, complète Microsoft.

Bataille en entreprises

Il existe "une guerre par procuration" pour le marché des entreprises, selon un analyste du cabinet Gartner. "La grande popularité de Gmail auprès des consommateurs l'aide aussi dans les entreprises", explique-t-il : les salariés poussent leurs employeurs à adopter Gmail, auquel ils se sont habitués dans le privé. "Microsoft a une base très forte avec Hotmail, mais il n'en retire aucun avantage en entreprise". En le rebaptisant Outlook, comme le logiciel avec lequel il est présent en entreprises, il essaie donc de recréer "le même halo" que celui dont bénéficie Gmail. 

Hotmail, jadis premier service de messagerie mondial, s'est aujourd'hui fait détrôner par Gmail. Selon le cabinet Comscore, Hotmail totalisait seulement 257,6 millions d'utilisateurs en janvier, contre 309,2 millions pour Gmail et 297,9 millions pour Yahoo Mail. La messagerie de Microsoft a ainsi perdu 20% de ses utilisateurs en un an, quand Gmail affichait dans le même temps 18% de progression et que Yahoo Mail stagnait (-1%).