Cet article date de plus de trois ans.

Les 18 "sites emblématiques" qui bénéficieront du loto du patrimoine ont été choisis

Deux cent soixante-dix "monuments en péril" étaient lice pour bénéficier des gains du nouveau loto du patrimoine. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Fort-Cigogne, dans l'archipel des Glénan, fait partie des 18 "sites emblématiques" qui seront aidés en priorité par le nouveau loto du patrimoine. (FRANK MAY / PICTURE ALLIANCE / AFP)

La maison de Pierre Loti, le Fort-Cigogne... Le ministère de la Culture a choisi les 18 "sites emblématiques" qui seront aidés en priorité par le nouveau loto du patrimoine, a appris l'AFP auprès du ministère, confirmant une information du Figaro.

Sur un total de 270 "monuments en péril", le ministère a notamment retenu la maison de l'auteur de Pêcheur d'Islande à Rochefort (Charente-Maritime), le Fort-Cigogne dans l'archipel des Glénan (Finistère), ou la Maison rouge de Saint-Louis de La Réunion. Ces monuments figureront sur les billets de loterie vendus 15 euros l'unité à l'approche des Journées du patrimoine, au mois de septembre.

"Un critère d'urgence"

"Nous voulions un monument emblématique par région, en métropole et outre-mer", a expliqué la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, au Figaro. Les monuments devaient également représenter les "différentes facettes" du patrimoine (religieux, industriel...). Il y avait aussi "un critère d'urgence, en fonction de leur état de péril et de la possibilité de commencer rapidement les travaux", selon la ministre.

L'hôtel de Polignac à Condom (Gers), la maison d'Aimé Césaire à Fort-de-France (Martinique), la Rotonde Montabon (Sarthe) ou la villa Viardot à Bougival (Yvelines) font aussi partie de ces monuments "emblématiques".

Les recettes du loto, estimées par le gouvernement à 15 à 20 millions d'euros (pour un budget total du patrimoine de 326 millions d'euros), seront affectées à un fonds spécifique baptisé "Patrimoine en péril". L'Etat prévoit d'organiser un deuxième tirage dès 2019, a affirmé la ministre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.